La revue de presse en temps réel

LE MINISTÈRE DE LA JUSTICE CONFIRME QUE LA PIZZA EST UN MOT DE CODE PÉDOPHILE !

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

La semaine dernière, le FBI a confirmé que la pizza est un mot de code pédophile dans l’affaire de pédopornographie de College Station, au Texas. Cependant, la plupart des gens ne savent pas que le ministère de la Justice a également vérifié que la pizza est un mot de code pédophile en 2017.

En octobre 2017, les procureurs fédéraux ont annoncé qu’un agent pénitentiaire avait été accusé d’avoir reçu du matériel pédopornographique. Les procureurs ont arrêté Stephen Salamak à Lodi, dans le New Jersey, après qu’il a publié sur Craigslist qu’il recherchait des femmes et des mères qui étaient « dans la pizza au fromage ».

La plainte pénale, publiée sur le site du ministère de la Justice, se lit comme suit :

« En mai 2017 ou aux alentours de cette date, un agent des forces de l’ordre travaillant sous couverture (l' »UC ») a répondu à une annonce personnelle sur Craigslist placée par SALAMAK et intitulée « Femmes/Mères qui sont dans la pizza au fromage », qui cherchait à entrer en contact avec des mères qui étaient « intéressées par des sujets pervers ». »

Le rapport poursuit : « En juillet 2017 ou aux alentours de cette date, les agents des forces de l’ordre ont exécuté un mandat de perquisition obtenu légalement sur une adresse électronique que SALAMAK avait fournie à l’UC (le « compte Gmail »). L’examen des courriels contenus dans le compte Gmail a révélé que SALAMAK communiquait avec plusieurs personnes au sujet d’un intérêt pour la pédophilie et la pédopornographie. »

La partie la plus importante du rapport se trouve ici :

« Pendant et après la perquisition de la résidence, et après avoir été informé de ses droits Miranda, le défendeur SALAMAK a admis aux agents de la force publique, entre autres choses, en substance et en partie, que : (1) qu’il a publié l’annonce Craigslist mentionnée au paragraphe 2 ci-dessus et que « Cheese Pizza » était une référence à la pornographie enfantine ».

Cela fait des années que je crie sur tous les toits que cette preuve est une bombe – merci de la partager.. »

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X