La population en baisse même en Chine ! Il n’y a pas de surpopulation

0
108

En Chine, la population a baissé en 2022 pour la première fois depuis 60 ans et l’Inde devrait ainsi devenir dès cette année le pays le plus peuplé du monde comme nous l’apprend officiellement l’AFP.

« Du jamais-vu depuis soixante ans. La Chine, pays le plus peuplé du monde, a vu sa population baisser cette année. Le pays est aujourd’hui peuplé de plus d’1,4 milliard de personnes aujourd’hui, soit un sixième des habitants de la planète. Mais le Bureau national des statistiques n’a enregistré « que » 9,56 millions de naissances en 2022 pour 10,41 millions de décès. Soit une baisse de la population de 850 000 personnes »

« Cette chute s’explique notamment parce que le coût de la vie a fortement augmenté en Chine, tout comme celui de l’éducation d’un enfant. Le niveau d’études plus élevé des femmes repousse également les grossesses. « Il y a aussi l’habitude désormais d’avoir des petites familles, en raison de la politique de l’enfant unique en vigueur pendant des décennies », estime la chercheuse Xiujian Peng, spécialiste de la démographie chinoise.

Cette chute s’annonce durable. La population chinoise pourrait décliner chaque année de 1,1 % en moyenne, selon une étude de l’Académie des sciences sociales de Shanghai. La Chine pourrait n’avoir « que » 587 millions d’habitants en 2 100, soit moins de la moitié qu’aujourd’hui, selon les projections les plus pessimistes. L’Inde devrait donc devenir dès cette année le pays le plus peuplé du monde ».

Il n’y a aucun problème de surpopulation…

Car partout, en réalité la population baisse.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

En Italie, en Allemagne, donc en Europe et c’est encore pire l’Est, de la Russie à pays d’Europe Centrale.

La population baisse en Amérique du nord.

Elle n’explose plus autant en Afrique.

Elle diminue également en Asie.

La réalité c’est que des pays comme l’Allemagne et la France cachent leur déflation démographique par une immigration intensive destinée à maintenir le nombre d’habitants.

Pourtant, si l’on veut parler environnement et soutenabilité, il n’y a pas mieux que la réduction naturelle de la population qui est en train de se faire.

Moins il y a de « têtes de pipe » et moins il y a de consommation totale et donc plus l’empreinte environnementale d’un pays diminue.

On peut donc émettre l’hypothèse que l’immigration génère un bilan négatif en termes de CO²… hypothèse à prendre au second et troisième degré et volontairement insolente afin de pousser à la réflexion. Pas au rejet de l’autre.

Charles SANNAT

Source France Info TV ici

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici