La France en danger : la dette explose et l’activité chute.

0
66

Comme cela était malheureusement prévisible, la dette publique française a atteint un nouveau sommet historique au premier trimestre 2022 : 2 901,8 milliards d‘euros.
Comme nous l’annonçons depuis des mois, la barre des 3 000 milliards d’euros sera ainsi bientôt dépassée, tout comme celle des 120 % du PIB.
Depuis le début 2020, notre dette publique a d’ores et déjà explosé de 526,9 milliards d’euros !
Et tout ça pour quoi ? Pour une hausse du PIB de 95,8 milliards d’euros inflation comprise !
Oui, vous ne rêvez pas : pour obtenir une hausse du PIB de seulement 95,8 milliards d’euros, l’Etat français au sens large a augmenté sa dette de quasiment 527 milliards d’euros !
A l’évidence, il aurait été difficile de faire pire !
Mais ce n’est malheureusement pas tout ! En effet, comme nous le verrons dans cette vidéo, dans la mesure où l’inflation devient incontrôlable, les perspectives d’activité ont fortement baissé en juin.
Ce qui laisse envisager une récession pour la France sur l’ensemble du premier semestre 2022 et certainement au-delà, donc plus de chômage, plus de déficit et plus de dette…
Dans ce cadre, après une légère accalmie passagère depuis quelques jours en correction de la flambée des semaines précédentes, les taux d’intérêt des obligations d’Etat vont encore nettement augmenter tant en France que dans l’ensemble de la Zone Euro.
Les marchés boursiers en prendront évidemment ombrage.
Quant à notre épargne, elle reste menacée par tous ces excès mais aussi par la tentation toujours très forte de l’Etat français a encore augmenter les impôts et taxes qui pèsent sur l’épargne et le patrimoine des Français.
Il faut donc rester vigilants !
Explications et prévisions dans cette vidéo, graphiques explicites, pédagogiques et réalisés sans trucage à l’appui…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.