La fin du paSS nazitaire annoncera-t-elle un puçage généralisé ?

ADVERTISEMENT
En France, le coronavirus a presque disparu, mais il ne veulent pas supprimer le paSS nazitaire avant le 15 novembre 2021. Au contraire, ils envisagent de le prolonger jusqu’à l’été 2022. C’est leur position officielle.

En réalité, je pense qu’ils veulent qu’on en prenne l’habitude et qu’on trouve ça normal. Il est possible que la finalité soit une identité numérique contenue sous la peau dans une puce RFID qui contiendra plein de renseignements.

Il y a un pays du nord de l’Europe où des volontaires font ce genre de choses. Et aux USA, il y a depuis plusieurs années des parents qui mettent volontairement un puce RFID à leurs enfants. Il y a deux pays d’Afrique noire où l’on implante sous la peau un carnet de vaccination, je l’ai lu dans Le Monde.

En France, tous les animaux domestiques qui n’ont pas de puce RFID peuvent être ramassés par la fourrière. J’ai bien peur que ce que le pouvoir impose pour les animaux, il finisse par l’imposer aux humains.

Après tout, pour les gens du pouvoir, nous ne sommes qu’un troupeau de bétail, nous avons déjà des cartes d’identité, des passeports, des cartes de sécu, des cartes bancaires. Réunir tout ça, et bien d’autres choses, comme par exemple un casier judiciaire, dans une unique puce RFID implantée sous la peau serait perçu évidemment comme un énorme progrès par nos maîtres.

Une puce sous la peau pour remplacer clés et carte bancaire

Anthony Morel – 16 mai 2018 – BFM

Ça peut vous interesser

Next Post

PLANETES360 SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.