La fabrique du crétin : La mort programmée de l’école

6
13

Nos enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser. Le constat est terrible, et ses causes moins obscures qu’on ne veut bien le dire. Un enchaînement de bonnes intentions mal maîtrisées et de calculs intéressés a délité en une trentaine d’années ce qui fut l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Faut-il incriminer les politiques, les profs, les parents, les syndicats, les programmes ? En tout cas, la Nouvelle Pédagogie a fait ses  » preuves  » : l’école a cessé d’être le moteur d’un ascenseur social défaillant. Ceux qui sont nés dans la rue, désormais, y restent. Dès lors, que faire ?

6 Commentaires

  1. En complément de cet article for judicieux je vous recommande ces livres écrits par un ami.
    Il est également prof et titulaire d’un doctorat en sciences du language.
    Ces trois livres dont je vous donne les liens sont absolument des plus remarquables et extrêmement bien documentés.
    Faire de nos enfants des gens intelligents sont un futur danger pour l’establishment donc pas question d’en faire des gens avec « une tête bien pleine ».
    https://www.editions-harmattan.fr/livre-le_systeme_educatif_francais_a_l_ere_du_ludique_de_l_hedonisme_et_de_l_adulescent_frederic_gobert-9782343091006-50895.html

    https://www.editions-harmattan.fr/livre-le_systeme_educatif_francais_a_l_ere_des_perversions_ideologiques_frederic_gobert-9782343103990-51883.html

    https://www.editions-harmattan.fr/livre-l_ecole_flottante_frederic_gobert-9782343111254-52612.html

  2. Entièrement d’accord avec cette analyse mais nous pouvons incriminer les politiques et peut-être les rectorats qui servent les intérêts politiques et financiers maintenir nos enfants Dany white actuelle et culturel très bas le plus servir que la manipulation de masse des politiques pour servir leurs intérêts et qu’il puisse garder le pouvoir sur le peuple celui qui n’est pas instruit ne se rebelle pas contre le pouvoir

  3. Il y en a qui ont fait de hautes études, mais qui n’en sont pas moins des cons pour autant ! Ceux qui dirigent les gouvernements par exemple, sans citer de noms. Quelqu’un d’intelligent sans pour autant qu’il soit calculateur, pourrait très bien diriger un pays pour le bien commun. Tout est relatif ! Cela existe dans d’autres pays ! Si nous voulons encore éduquer nos enfants dans le but d’en faire des hommes et des femmes honnêtes, il faut sortir d’un systèmes qui ne respecte plus les valeurs ni les gens ni la justice !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.