Jean-Marie Bigard « Le peuple en prend plein la gueule et en plus, on se fout de sa gueule »

2
63

Le 4 août dernier, les collectifs des gilets jaunes ont commencé à relayer sur les réseaux sociaux un retour sur les ronds-points. Que ce soit à Nantes, à Paris ou à Toulouse et partout dans le pays, ils appellent à redescendre dans les rues le 12 septembre.

La France s’apprête-t-elle à vivre un nouveau mouvement des “gilets jaunes” ? Depuis début août, des appels sont lancés pour une grande journée de mobilisation à la rentrée le samedi 12 septembre.

L’appel a été relayé comme à l’accoutumé sur les réseaux sociaux avec notamment une des figures emblématiques du mouvement Jérôme Rodriguez qui a poussé les “gilets jaunes” à de nouveau descendre dans la rue.

L’appel à également reçu le soutien d’une personnalité qui n’a jamais caché sa proximité avec le mouvement, l’humoriste Jean-Marie Bigard. Invité au micro des Grandes Gueules, il a expliqué pourquoi il ferait parti du mouvement.

“J’en serai parce que j’ai parlé avec Jérôme Rodriguez que je trouve être un mec très droit, très honnête. Nous sommes assez complémentaires et j’ai tout de suite répondu oui. Je trouve que notre binôme peut toucher énormément de gens dès qu’il s’agit de venir au secours du peuple”, explique-t-il.

rmc.bfmtv.com

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

2 Commentaires

  1. Dans son livre démystifiant le Libéralisme (et que je vous recommande très fort !), Domenico Losurdo évoque (page 89 de la version en espéranto, edité par MAS) « la krimigo de antaŭe plene permesataj kondutoj ».

    La criminalisation de conduites auparavant tout à fait possibles et autorisées.
    C’est un phénomène que produit le système actuel ! Et en masse !

    Sont devenues ainsi criminalisés, le fait de prendre sa voiture avec un verre dans le nez, de téléphoner au volant, de faire du feu dans sa cheminée, de brûler ses feuilles mortes, de porter un fichu sur les cheveux, de chanter une chanson (« droits de propriété intellectuelle »), aux filles d’aller à l’école en robe, de copier un disque ou une cassette pour le passer à des amis, d’enregistrer et de reproduire un article sur Internet, d’adresser la parole à un policier, s’il est mal luné, aux enfants d’aller faire les courses dans un magasin, de cultiver les variétés qu’on veut dans son jardin, et aux paysans de resemer les graines de leur récolte, aux chats et aux chiens de se promener dans les rues, de ceux qui n’auraient pas une puce RFID implantés dans le corps de vivre purement et simplement, d’avoir une maison sans 1° une alarme qui empêche d’avoir de la fumée dans la maison (2° la suite viendra), de fumer à son travail, dans les cafés, et bientôt partout, bientôt aussi les boisson alcoolisées, déjà interdites dans les faits du fait de l’interdiction plus haut, d’entrer dans une église (ça, ça n’est pas criminalisé mais rendu physiquement impossible, ça revient au même), aux enfants de dormir sur la banquette arrière de la voiture pendant que leurs parents conduisent, de s’embraser dans une voiture, de fumer dans une voiture, de bavarder dans une voiture, de baisser sa fenêtre de compartiment dans un train,  et au vu des caméras à analyse de comportement qu’on est en train de mettre dans les villes seront bientôt interdit : de baguenauder, d’errer, d’aimer la solitude, de regarder les maisons ou les arbres, pour les enfants de courir, de « voler un baiser » à une femme,
    à suivre hélas, tout n’y est pas, vous pouvez m’aider et ajouter ce que j’ai oublié à la liste

    le cauchemar qui s’étend, la singapourisation de la planète :

    http://lemetropolitanblog.com/2011/08/06/new-york-vous-linterdit/

    aux Pays-Bas c’est déjà comme ça.
    ça fait partie non seulement de la folie actuelle, mais c’est un plan concocté savamment et dans un but bien précis, ce n’est pas seulement pour le plaisir de déshumaniser les gens :

    « Si vous désirez une image de l’avenir, nous dit l’aimable tortionnaire de « 1984 », imaginez une botte piétinant un visage humain… éternellement.http://www.monde-diplomatique.fr/2000/10/BRUNE/2470

    https://blogs.mediapart.fr/le-blog-de-boris/blog/240720/pourquoi-la-periode-actuelle-est-fascisante
    Mutati mutandis, l’histoire se répète, la vague des fascismes des années 20 et 30 avait été causée par l’évolution démocratisante modernisante, et socialisante du demi-siècle qui l’avait précédé (comme disait Bertolt Brecht « le fascisme est la forme que prend la démocratie bourgeoise en temps de crise » !) la bourgeoisie et la banque l’avait favorisé pour contrer le communisme à tout prix. De nos jours alors que des esprits perçants tels Bernard Friot ou Etienne Chouard, remettent les questions de base sur le tapis, le pouvoir du Libéral-Fascisme (allez en voir la définition sur le site de Syti) reprend sa course avide et moderniste (« lesprit de la modernité comme dit Zygmunt Bauman, dans son livre modernité et holocauste ») ver la toute puissance totalitaire (qui est dans les gênes du capitalisme, et pas dans ceux du socialisme, contrairement à ce que leur propagande avait voulu nous faire croire), et leurs but pervers se traduisent par l’horreur que nous vivons en ce moment , et dont la suite sera encore pire, ils savent qu’ils peuvent « y aller » il n’y a plus de force qui s’opposent à eux , ils foncent et révèlent leur vrai visage, qu’ils ont si longtemps caché….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici