« Je suis vraiment désolé » : le mea culpa du coordinateur de l’étude de The Lancet sur l’hydroxychloroquine

4
83

Ses conclusions avaient eu un incroyable retentissement politique et sanitaire. L’OMS avait décidé de suspendre temporairement ses essais cliniques sur la chloroquine et l’hydroxychloroquine, tandis que le gouvernement français avait, lui, carrément demandé de ne plus prescrire ces médicaments en milieu hospitalier.

Mandeep R. Mehra, directeur médical du centre cardiaque et vasculaire de l’hôpital Brigham and Women’s à Boston, se confond aujourd’hui en excuses. Ce jeudi, le coordinateur de l’étude controversée publiée le 22 mai dans The Lancet a demandé à la revue de retirer cet article.

(…) Le Parisien

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

4 Commentaires

  1. Je n’étais pas pour le Général De Gaulle, mais quel grand homme il a été ne serait-ce que pour sa cohérence et dignité ! Toutes qualités désormais piétinées par notre Président de la république et ses acolytes ! Une honte !

  2. Ce qui veut dire que 5 Branquignols, montent un faux dossier, pour que le gouvernement Français s’appuie sur…. De la merde, et discréditer un des premier virologue mondial ??? Quand on a de l’honneur, on donne sa démission et on sort par la porte de service. Ce gouvernement et son chef, en d’autres temps, aurait été renvoyé là où il n’aurait jamais dû sortir:
    dans un bac à sable, à jouer aux billes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici