Ils ont tout perdu dans les cryptos. Le bal des « couineurs » commence.

0
599

« Dans quelle merde je me suis foutu ? » : ils ont tout perdu (ou presque) avec la faillite de FTX. C’est le titre de cet article du Parisien qui relate l’histoire de ces cryptophiles comme j’appelle les croyants invétérés dans les cryptomonnaies et qui ont tout perdu.

Comme le dit le quotidien francilien, des investisseurs, plus ou moins gros, racontent l’enfer dans lequel les a poussés la faillite éclair de FTX, la deuxième plateforme d’échanges de cryptomonnaies. Entre « leçon de vie » et « idées noires », le ressenti diffère, tout comme les conséquences. Pour tous, une certitude : ils ne reverront pas de sitôt leur argent, voire jamais…

C’est plutôt « plus jamais » qu’ »un jour » d’ailleurs, parce qu’avant qu’un petit épargnant français puisse aller réaliser un recours contentieux au Bahamas, il vaut mieux ne pas être pressé.

Le journal commence d’ailleurs par raconter l’histoire de Jacques.

« Mes gosses m’ont dit : Papa, il y a Saint-Nicolas bientôt ! Et j’ai fondu en larmes, car je ne pourrai pas leur offrir de cadeaux… » Voilà quatre jours que Jacques pleure, avec des « idées noires » en tête. Il a tenu à ce que l’on modifie son prénom, parce qu’il a déjà assez « honte » comme ça. Jacques, presque 40 ans, a six enfants. Il y a un mois, il avait placé toutes ses économies et celles de ses enfants – 35 000 euros – sur FTX, afin de les faire fructifier, « en bon père de famille ». Mais la faillite éclair de cette gigantesque plateforme d’échanges de cryptomonnaies lui a tout fait perdre.

Ici Jacques et tous les Jacques qui ont été, ou seront ruinés dans l’explosion en cours de la bulle des cryptomonnaies ont fait la même erreur que tous les anciens qui les ont précédé dans la carrière de la perte financière.

Ils ont enchaîné toutes les erreurs.

Ils ont tout d’abord été attiré que par l’appât du gain. La soupe est bonne allons-y ! Le goût de la soupe n’ayant aucune importance.

Ils ne comprenaient pas grand chose à ce qu’ils faisaient, mais tout le monde le fait, la soupe est bonne, j’en veux aussi et tout cela semble tellement sérieux, tellement complexe, tellement évolutionnaire.

Ils ont commencé par mettre un peu de sous, et comme la soupe était vraiment bonne ils ont terminé en mettant tout dessus ! Aucune diversification, aucune prudence, aucune approche patrimoniale. De la spéculation pure.

Le problème de la spéculation pure ce n’est pas qu’elle soit moralement condamnable ou pas. Le problème de la spéculation pure, c’est d’avoir la naïveté de croire qu’un Jacques peut rivaliser avec les spéculateurs de Wall-Street et les initiés des grandes plateformes d’échange de crypto.

Le problème c’est de croire que l’on peut filer son argent à des société basées à Malte, aux Bahamas ou aux Iles Caïmans, qui ne publient pas leur compte ni d’états financiers et croire que cela va bien se passer.

Ces petits investisseurs qui ont tout perdu (je ne parle pas de ceux qui ont joué des sommes minimes pour le beauté de la mécanique cryptos) ont été arrogants et prétentieux, donnant des leçons à tous ceux (dont je fait partie) qui mettent en garde inlassablement depuis des années, quand ils ne nous insultent pas.

Je ne me réjouis jamais des pertes financières de quelqu’un, et je leur souhaite à tous de retrouver leur argent, même si il n’y a guère d’espoir que ce soit le cas.

Comme le dit le Parisien c’est une « leçon de vie », autrefois on parlait d’une leçon de choses.

Les principes d’un bon placement sont toujours les mêmes. 

1/ Investissez dans ce que vous comprenez. Quand c’est flou, il y a un loup.

2/ Ne soyez pas aveuglé par l’appât du gain et des promesses de rendement supérieures aux taux de rendement moyens de l’époque ! Quand les taux sont négatifs, un placement à 15 % n’est pas douteux, il est à fuir, sauf quand vous en comprenez parfaitement la mécanique et les risques associés à la mécanique concernée.

3/ Diversifiez, les… classes d’actifs ! Avoir des Bitcoins et du Dogecoin chez FTX ce n’est pas une diversification. La preuve. Diversifier c’est avoir des actions, de l’immobilier, du cash, de l’or, des SCPI etc…

Enfin pensez toujours à garder de l’épargne disponible pour faire face aux imprévus inévitables de la vie et ne mélanger pas vos épargnes. Je m’explique. Si vous souhaitez acheter une maison, l’épargne qui va vous servir à l’apport doit être sécurisée… pas placée en bourse, encore moins sur des cryptomachins stockés sur une cryptoplateforme d’échange situées aux Caïmans.

Si vous respectez ces principes simples, vous ne serez peut-être jamais riche, mais vous ne serez jamais ruiné.

Vous n’aurez jamais à regarder vos enfants en leur disant, « tu vois, ton cadeau de Noël, il est au Bahamas, parce que papa a un eu un comportement d’abruti ».

Relisez bien cette phrase. Je n’ai pas dit que papa était un abruti, mais qu’il avait eu un comportement d’abruti.

L’argent, l’investissement, la richesse ou la pauvreté, sont des mécanismes qui sont beaucoup plus psychologiques que ce que l’on peut imaginer, et dans bien des cas, notre cerveau et nos biais sont nos meilleurs ennemis.

Pour tout le reste, ce n’est que de l’argent, alors pas d’idées noires. L’argent est une ressource renouvelable.

Charles SANNAT

Source Le Parisien.fr ici

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici