Guerre en Ukraine : Renault vend ses actifs en Russie à l’État russe

0
3

Le constructeur automobile Renault a vendu ses actifs en Russie à l’État russe, ont annoncé lundi les deux parties séparément, le groupe français précisant qu’il garde l’option de racheter pendant six ans ses parts dans Avtovaz, fabricant des Lada. Cette cession fait suite à l’offensive russe en Ukraine. « Des accords ont été signés pour un transfert des actifs russes du groupe Renault à la fédération de Russie et au gouvernement de Moscou », a indiqué le ministère russe de l’Industrie et du Commerce dans un communiqué.

 

Renault a confirmé de son côté la cession de sa participation de près de 68 % dans Avtovaz, principal constructeur automobile en Russie. Mais le groupe français a précisé qu’il garderait l’option de racheter ses parts pendant six ans. Aucun détail financier n’a été fourni lundi, mais le ministre russe de l’Industrie et du Commerce, Denis Manturov, avait déclaré en avril que Renault prévoyait de vendre ses actifs russes pour « un rouble symbolique ».

« Aujourd’hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessair ; et nous faisons un choix responsable envers nos 45 000 salariés en Russie, tout en préservant la performance du groupe et notre aptitude à revenir dans le pays à l’avenir, dans un contexte différent », a déclaré le directeur général de Renault, Luca de Meo, cité dans un communiqué du groupe.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.