La revue de presse en temps réel

Guerre en Ukraine : Poutine prêt à relancer l’accord céréalier, sous conditions…

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Le président russe Vladimir Poutine s’est dit lundi prêt à relancer l’accord céréalier permettant les exportations de céréales ukrainiennes via la mer Noire à condition que ses demandes soient satisfaites.

« Nous le ferons dès que tous les accords qu’il contient concernant la levée des restrictions à l’exportation des produits agricoles russes seront pleinement mis en œuvre », a affirmé Vladimir Poutine lors d’une conférence de presse à Sotchi, dans le sud de la Russie, aux côtés de son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que la Turquie préparait avec l’ONU de « nouvelles propositions » pour ressusciter l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes.

« Nous avons préparé un nouvel ensemble de propositions en consultation avec l’ONU. Je crois qu’il est possible d’obtenir des résultats », a déclaré le chef de l’État turc lors d’une conférence de presse avec Poutine.

la Turquie s’oppose aux « alternatives »

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan s’est dit lundi opposé aux « alternatives » à l’accord sur l’exportation des céréales ukrainiennes via la mer Noire dont Moscou s’est retiré en juillet, disant préparer des « propositions » pour ressusciter l’accord.

« Les propositions alternatives portées à l’ordre du jour ne peuvent offrir un modèle durable et sûr basé sur la coopération entre les parties comme l’Initiative de la mer Noire », a déclaré le président turc à Sotchi à l’issue d’une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Le chef de l’État turc a précisé que la Turquie préparait « un nouvel ensemble de propositions en consultation avec l’ONU » afin de ressusciter l’accord, crucial pour l’approvisionnement alimentaire mondial.

Vladimir Poutine s’est une nouvelle fois dit prêt à relancer l’accord céréalier à condition que ses demandes soient satisfaites.

La Russie affirme que l’exportation sur le marché international de ses propres produits agricoles et engrais est entravée par les sanctions occidentales.

Négocié sous l’égide d’Ankara et de l’ONU à l’été 2022, cet accord visait à permettre les exportations céréalières via les ports ukrainiens sur la mer Noire.

Bientôt la livraison de céréales gratuites pour l’Afrique

La Russie va livrer prochainement des céréales gratuites à six pays africains comme promis fin juillet, a confirmé lundi le président russe en recevant à Sotchi, dans le sud du pays, son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan.

« Nous sommes sur le point de conclure des accords avec six États africains auxquels nous avons l’intention de fournir gratuitement » des céréales « dans les prochaines semaines », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse.

Le président russe a affirmé que la Russie était aussi prête à « assurer la logistique gratuite pour livrer ces cargaisons ».

« Les négociations sont presque terminées. Les livraisons commenceront dans les prochaines semaines », a-t-il encore dit à la presse, sans préciser quels sont les pays concernés.

Fin juillet, quelques jours après l’expiration de l’accord céréalier auquel Moscou avait claqué la porte, mécontente de voir les sanctions internationales perturber ses exportations d’engrais et de céréales, Vladimir Poutine avait annoncé faire un geste, sur fond d’inquiétude naissante de plusieurs pays africains.

Lors du sommet Russie-Afrique organisé à Saint-Pétersbourg, dans le nord-ouest de la Russie, le président russe avait ainsi promis jeudi à six pays africains la livraison gratuite de céréales dans les prochains mois.

Face à la presse lundi, Poutine s’est par ailleurs de nouveau dit prêt à relancer l’accord céréalier à condition que ses demandes soient satisfaites.

« Nous le ferons dès que tous les accords qu’il contient concernant la levée des restrictions à l’exportation des produits agricoles russes seront pleinement mis en œuvre », a-t-il affirmé aux côtés de Erdoğan, qui tente de faire revivre l’accord initial auquel il avait contribué.

La Russie affirme que l’exportation sur le marché international de ses propres produits agricoles et engrais est entravée par les sanctions occidentales.

Source : lesoir.be

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X