Gilets Jaunes : « Macron pense et dit qu’une vague révolutionnaire nous a saisis, agitée et organisée par les ennemis intérieurs et étrangers de la France »

14
3

Lors d’un échange avec quelques journalistes triés sur le volet, comme dans «l’ancien monde», le président a confié ses projets de mise au pas de la presse.

(…) Ce qu’a rapporté le Point, sur les envies présidentielles de mise au pas de la presse est étouffé par la paresse commune. Ces rêveries sont sérieuses; elles font corps avec sa vision du monde, ou du moment. Il faut alors entreprendre ce que le journalisme de petite cour n’a pas accompli. Trier, passer au tamis, ordonner, comprendre, dans le fatras des mots élyséens, ce qui le révèle, et pourtant n’a pas fait les titres, ni les commentaires, ni le bruit.

Emmanuel Macron, président de la République, pense que des dizaines de milliers de militants politiques, «40 à 50.000 militants ultras», se lovent dans les manifestations de gilets jaunes, pour «provoquer une crise de régime» (Libération), car ils veulent (Paris-Match«la destruction des institutions».


Emmanuel Macron, président de la République, pense (le Point encore) que des puissances étrangères agitent les «gilets jaunes» (…) manipulés par «la fachosphère, la gauchosphère, la russosphère», sphères responsables «90%» de la diffusion sur le web de l’affaire Benalla comme des «gilets jaunes» (…)

Ces cohortes révolutionnaires, aux effectifs de deux divisions de l’armée, ont disparu du bavardage journalistique, à peine évoquées par le président. Les commentateurs ont l’indignation embrumée, comme les happy few du café élyséen, qui ont enfoui cette peur étatique au milieu de leurs articles, voire l’ont occultée, comme un babil sans importance, tellement moins épicé que «Jojo le gilet jaune» (…)

Le président de la République, dans notre monde ahuri, affirme devant l’élite choisie par lui des journalistes que deux divisions de militants déterminés mettent la République en danger, et nul n’en pense rien, nul n’en commente, nul ne s’en affole, nul n’interroge, ne vérifie, ne conteste ou ne renchérit? On pensait jusque-là que la population militante des extrêmes se chiffrait en dizaines, éventuellement en centaines? Les voici alors, fascistes ou bolcheviques formés, des dizaines de milliers? Le président, ou bien dévoile un danger existentiel, ou bien vaticine sur l’ennemi intérieur qu’il construit pour protéger son pouvoir ou sa forteresse mentale. Dans l’un comme l’autre cas, l’apathie mentale du commentaire, et au-delà de l’opinion, est aberrante.

Elle est minérale, la cohérence d’Emmanuel Macron, et ses mots racontent ce qui nous arrive. Le président de la République pense et dit qu’une vague révolutionnaire nous a saisis qu’agitent et organisent les ennemis de la France, étrangers et intérieurs, qui s’emparent même d’un boxeur paumé, qui inventeraient même un scandale d’État, Benalla, et la presse et les médias «naïfs», hypnotisés, idiots, complices, marcheraient dans la combine et devraient alors, pour notre bien commun, être surveillés et réorientés dans des structures que l’État financerait.

(…) Slate.fr

14 Commentaires

  1. Tout ce qui arrive est de la faute des gouvernements des dix dernières décennies, un exemple sur les retraites de Sarko en 1987 chaque gouvernement à fait d »s « réformes » je mets entre guillemets car ce car réforme dans leur sale g… veux dire vol. donc depuis cette premier vol sur les retraites j’en suis aujourd’hui à moins 800 € par mois. J ai travaillé dur pendant 42,5 années j ai commencé à 15 ans en faisant 54 heures semaines et j ai fait des heures sup à crever toute ma vie pensant avoir une retraite convenable Grace à cette racaille il me reste aujourd’hui 1500€ par mois. Et bien je hais les politichiens. Je ne souhaite qu une chose une révolte à fond contre ces voleurs qui dépouillent le peuple qui à travailler pour donner à l’oligargie qui n a jamais rien branler. VIVE LA FRANCE LIBRE!!

  2. # josette GAILLOT
    MDR , tu ne sais même pas ce que veut dire démocratie, lol !
    Demos = Peuple – Kratos = Pouvoir
    Le pouvoir au peuple !
    Il n’a eu que 17% de vote des électeurs français, ce n’est pas du tout une majorité, loin de là !
    De plus le peuple ne prend part à aucune décision dans le vote des lois, c’est ça que tu appelles démocratie ??
    Moi j’appelle ça oligarchie , révises tes définitions avant de dire des conneries, LOL !
    De plus les extrémistes sont ceux qui mutilent le peuple, femmes, enfants, handicapés, vieillard et qui leur imposent une souffrance au quotidien. Ca c’est de l’extrémisme madame la bobo.

  3. Pourquoi ne pas dire que les médecins qui ont fait passer les scanners sont des terrorristes, certains des journalistes blessés par les forces de l’ordre font partis des malade imaginaire, etc…. je pense plutôt que Macron est en train de devenir parano car il ne pensais pas avoir un barrage sur son système de dictature.

  4. Il y en a marre de l’entendre dire que « c’est toujours la faute des autres ! »…

    C’est de sa faute : il n’avait qu’à ne pas toucher aux retraites,
    qu’à arrêter de nous prendre pour des vaches à lait,
    quand il n’y a plus de sous pour finir la fin du mois, je ne vois pas où est le rapport avec la « vague révolutionnaire »…
    Et le tsunami de TA CONNERIE Pépère??????
    Les crédits ont été pris sur la base de 100% de la retraite,
    lorsqu’il ne reste plus que 75% de payée à cause des ponctions fiscales outrancières de MACRON, je ne vois pas le rapport avec la révolution…. C’est une question d’arithmétique et non pas une question d’idéologie !!

  5. venant de MACRON effectivement, ces mots n’ont aucun sens… qui est l’ennemi de la FRANCE ? il suffit de le regarder tous les jours, il n’aime pas la FRANCE ni ses enfants !!! et, ce seraient les gilets jaunes dit il qui n’aiment par leur pays… lorsque, lui ne pense qu’EUROPE et monde ??? vaut mieux entendre de telles conneries que d’être sourds. MACRON, si tu n’aimezs pas la FRANCE quitte là … Gilbert perrin

    • MDR , tu ne sais même pas ce que veut dire démocratie, lol !
      Demos = Peuple – Kratos = Pouvoir
      Le pouvoir au peuple !
      Il n’a eu que 17% de vote des électeurs français, ce n’est pas du tout une majorité, loin de là !
      De plus le peuple ne prend part à aucune décision dans le vote des lois, c’est ça que tu appelles démocratie ??
      Moi j’appelle ça oligarchie , révises tes définitions avant de dire des conneries, LOL !

    • Il a été favorisé par les médias qui l’on mis en avant « jeune,beau,dynamique » et ses opposant politiques se sont pris des peaux de banane;en somme son élection est une mascarade et il n’a aucune légitimité a part pour Attali,Le Drahi ou Rothschild!
      on a fait la peau au royalisme c’est pas pour supporter une oligarchie rampante et se persuader que le peuple est roi…Marianne sera notre salut!

  6. Toujours à chercher le parfait bouc émissaire étranger ?…..

    Dites à l’usurpateur de l’Élysée et à sa tribu que les véritables ennemis de la France et du peuple Français sont ceux qui vident le frigo des Français avec les taxes , impôts , et augmentation des charges obligatoires loyer , mutuelles , edf/gaz , eau , autoroutes ect…!

    Cette plaisanterie qui dure depuis 40 ans ne pourra que très mal finir !

  7. TOUT LE MONDE NE PEUT ÊTRE PILOTE PAR ROTSCHILD ET COMPAGNIE DEPUIS LES ETATS UNIS D’AMERIQUE …
    t’es pas dans une cour de récrée à la maternelle avec ton « c’est pas moi, c’est lui » (gamin, petit joueur) en plus tu nous pends pour des idiots si tu as un souci avec poutine va lui dire ça en face et arrête de nous taper dessus à nous ORDURE

  8. MACRON N ‘ EST QU ‘ UN GROS CON QUI NE DIT QUE DES CONNERIES , IL N ‘ A PAS SA PLACE A LA TÊTE DE CE PAYS . IL FAUT QU ‘ IL DEMISSIONNE OU QU ‘ IL SOIT DESTITUE AU PLUS VITE POUR LA SURVIE DE NOTRE PAYS ET LA NOTRE . IL FAUT QU ‘ IL DEGAGE , CAR EN PLUS IL N ‘ EST PAS LEGITIME , COMME PRESIDENT .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.