Géopolitique. Peut-on encore questionner la politique américaine ?

0
510

Peut-on encore critiquer la politique américaine ou émettre quelques jugements sans se retrouver immédiatement taxer de suppôt de Moscou ou d’agent du Kremlin se demande-t-on enfin et à juste titre sur CNews.

Il ne faut avoir aucune naïveté sur les Américains.

Ils sont charmants bien évidemment, ils nous ont libéré, sans eux nous parlerions allemand etc, etc…

Une fois évoqués tous ces poncifs bien pensants, n’oubliez jamais ce que disait François Mitterrand le président de la République que les moins de 20 ans n’ont pas connu.

« Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ».

Un pouvoir sans partage.

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----

C’est cette volonté de pouvoir sans limite qui met le monde à feu et à sang, cette volonté de pouvoir et la nécessité de mener des guerres pour l’énergie avec une stratégie de long terme du côté des Etats-Unis que bien peu de citoyens du monde comprennent.

La confrontation actuelle avec la Russie ne doit rien au hasard, de même que la confrontation avec la Chine est déjà prévisible et largement prévue par les états-majors américain de même que par les pays membre de l’Otan, comme l’Allemagne qui a décidé de « renforcer les règles applicables aux entreprises très exposées à la Chine, en les obligeant à divulguer davantage d’informations et éventuellement, à effectuer des tests de résistance aux risques géopolitiques, selon un projet de document confidentiel consulté par Reuters ».

Cherchez la volonté de pouvoir, cherchez l’énergie et vous comprendrez ce qui se passe et ce qui va advenir.

Charles SANNAT

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici