François Sureau donne quelques bases à Gérald Darmanin « Ce qui m’a fait de la peine avec l’affaire du Stade de France, c’est qu’on s’est conduit comme un pays du tiers monde vivant sous dictature, dont la première caractéristique est de ne jamais reconnaître sa propre faute. »

1
16

 

1 COMMENTAIRE

  1. Pour avoir voyagé au Mali, le tiers monde est moins corrompu que le pays des droits de l’Homme dont le monde entier nous envie notre système de santé…Dans le tiers monde la corruption est plus visible mais c’est bien bien moins nuisible et ça ne prend pas cette ampleur phénoménale…
    Quant à la dictature, nous sommes plutôt dans un Etat totalitaire qui nous supprime toute vie privée, confidentialité et intimité, et ce depuis des années…suffit d’avoir un pc connecté, un compte bancaire, un n° de tel, une carte vitale et vous avez votre passeport pour Babylone…
    Enfin ne pas reconnaitre sa propre faute est une condition sine qua non à la perversion narcissique pour qui un mensonge réussi équivaut à vérité…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.