La revue de presse en temps réel

EXCLU – Les vaccins à ARNm contre le COVID-19 étaient conçus pour nuire et tuer, selon le Dr Michael Palmer

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

Greg Hunter de USAWatchdog.com nous informe que le Dr Michael Palmer, anciennement professeur de biochimie à l’Université de Waterloo au Canada, a été licencié en 2022 après avoir refusé de se faire vacciner contre le COVID-19. Aujourd’hui, il travaille sur le site Doctors4CovidEthics.org, une plateforme qui alerte sur les dangers des vaccins à ARNm contre le COVID-19.

Le Dr Palmer a consacré plus de 1 000 heures à la recherche sur ces vaccins, qu’il qualifie de « poison ». Il a récemment publié un livre intitulé « Toxicité des vaccins à ARNm », avec la collaboration de spécialistes de renom, dont le microbiologiste Dr Sucharit Bhakdi.

Selon le Dr Palmer, la campagne de vaccination contre le COVID-19 s’apparente à un « programme de meurtre intentionnel ». Il soutient que les risques pris en accélérant le développement du vaccin étaient inconsidérés et que la campagne aurait dû être arrêtée face aux premiers résultats désastreux. Au lieu de cela, il constate une coercition, une censure et des mensonges constants sur la sécurité et l’efficacité des vaccins.

Le Dr Palmer explique que les vaccins à ARNm provoquent une réaction immunitaire excessive, attaquant divers organes et causant des dommages significatifs, visibles lors des autopsies. Il estime que le but principal de ces vaccins est de nuire et de tuer.

Il avertit également que l’ARNm est nocif, quelle que soit son utilisation dans les vaccins, et que cette technologie conduit le corps à s’autodétruire. Il mentionne que les vaccins à ARNm provoquent des lésions vasculaires, des caillots sanguins, des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques. Pour lui, ceux qui ont conçu et imposé cette campagne de vaccination sont coupables de meurtre.

En outre, le Dr Palmer a découvert que les vaccins à ARNm accélèrent la croissance des cancers et inhibent la réponse immunitaire contre ces derniers. Il qualifie ce phénomène de « turbo cancer ».

Pour conclure, le Dr Palmer recommande de rejeter totalement la technologie de l’ARNm et d’éviter tous les futurs vaccins basés sur cette technologie. Il conseille également de refuser le vaccin contre la grippe et suggère que chacun devrait prendre toutes les mesures nécessaires, jusqu’à l’auto-défense, pour se protéger contre ces « poisons ».

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X