La revue de presse en temps réel

Éric Dupond-Moretti relaxé par la Cour de justice de la République. Son président justifie la décision du fait que “personne ne l’a alerté sur le fait qu’il était en situation de conflit d’intérêt”

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

La Cour de justice de la République (CJR) rend ce mercredi à 15 heures son jugement concernant Éric Dupond-Moretti, le garde des Sceaux poursuivi pour prise illégale d’intérêts qui joue ainsi une partie de son avenir au sein du gouvernement.

Le garde des Sceaux, resté en poste pendant ses dix jours de procès, n’avait pas manqué une audience. La décision de la CJR était déjà actée avant son prononcé, même si elle était tenue secrète : les juges s’étaient réunis dans la foulée du procès, le 16 novembre, pour délibérer.

Mi-novembre, l’accusation avait requis un an de prison avec sursis, disant sa “conviction” qu’Éric Dupond-Moretti s’était bien rendu coupable de prise illégale d’intérêts en ouvrant, en tant que ministre, des enquêtes administratives visant quatre magistrats qu’il avait critiqués quand il était avocat – déclenchant une plainte inédite des syndicats de la magistrature.

Le ministre n’est “coupable de rien”, avait répondu sa défense en plaidant la relaxe. Mais une condamnation, même “la plus basse”, même “la plus ridicule”, “suffirait” à entraîner sa “démission”, avaient soutenu ses avocats.

TF1 info

A LA UNE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X