Entre amateurisme, opacité et copinage, la dictature d’Apple News sur la presse en ligne

0
84

Depuis 2015, Apple fait de la publicité gratis pour certains médias français. Un jackpot pour ceux qui en bénéficient, au prix d’une sélection opaque sur laquelle pèsent des soupçons d’amateurisme et de copinage.

A Marianne, le passage de l’âge d’or à l’âge de plomb s’est produit le 17 octobre 2017. Ce jour-là, nous avons été écartés de l’outil « News » d’Apple. Non pas que Marianne compte parmi les fans fétichistes du géant américain, récalcitrant à payer ses impôts en France, mais il s’avère que ce service, installé d’office sur tous les iPhones – les smartphones de la marque à la pomme – en circulation dans l’Hexagone, qui permet d’accéder à quatre articles d’actualité depuis l’écran d’accueil du téléphone, génère un trafic considérable. Entre octobre et novembre, les visites sur marianne.net ont baissé de 35%. Les revenus publicitaires, directement indexés sur l’audience, ont diminué d’autant. « Quand on est sur Apple News, on a l’impression d’être les rois du pétrole. Ne plus y être du jour au lendemain change tout. Tant au niveau de l’audience, et donc des revenus, que de la notoriété du média. On ne demande rien pour y être et on nous en prive sans le moindre début d’explication », constate Delphine Legouté, rédactrice en chef de marianne.net.

D’autres médias ont connu ce petit cataclysme. Tous ont vécu des baisses d’audience dignes de Wall Street un jour de krach. France 24, également éjecté en octobre, a vu son trafic baisser de 35% en novembre, et n’est pas remonté depuis. Paris Match a perdu près d’un quart de ses lecteurs en juin 2017, après avoir été lourdé courant mai. L’Obs, largué fin août, peine aujourd’hui à retrouver ses audiences d’antan malgré une refonte de son site Internet. Quoi de plus logique ? Grâce aux 10,6 millions d’utilisateurs d’iPhone en France, Apple possède une force de frappe éléphantesque. Quand la multinationale numérique met en avant un média, parmi sa sélection de quatre articles proposés en continu sur l’outil « News » du téléphone, elle lui permet de toucher potentiellement autant de personnes que TF1, France 2 et M6 réunis, à une heure de grande écoute.

Lire la suite sur : Marianne

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici