ÉLECTRICIENS, GAZIERS : COUPER LE COURANT AUX MACRONISTES ?

0
137

“On va aller les voir dans leurs permanences, on va aller discuter avec eux, et puis si d’aventure ils ne comprennent pas le monde du travail on les ciblera dans les coupures qu’on saura organiser ». Ce sont les mots de Sébastien Menesplier, secrétaire général de la CGT-Énergie qui menacent alors d’aller “s’occuper” des élus qui viendraient soutenir la prochaine réforme des retraites. Celle-là même qui est rejetée par 7 français sur 10, sondage après sondage.

Pour en parler, Cemil Sanli a reçu Fabrice Coudour, le secrétaire générale de la FNME CGT, pour Fédération Nationale des Mines et de l’Energie, dans Toujours debout, la quasi-quotidienne d’info et de combats du Média.

Couper l’électricité des élus soutenant la réforme des retraites, c’est le mode d’action offensif décidé par les syndicats de l’énergie. Fabrice Coudour nous explique cette décision, prise en amont de la mobilisation de jeudi, marche contre les retraites.
Pourquoi une décision si extrême, qualifiée d’anti-démocratique par des membres de l’exécutif mais aussi des Républicains, qui voteront manifestement avec les macronistes ?
Les possibles privations d’électricité seront peut-être assorties, nous explique Fabrice Coudour, à d’autres actions, plus positives, consistant à offrir gratuitement de l’électricité aux citoyens et citoyennes qui n’ont pas les moyens de la payer : les collectivités, les associations et même les foyers les plus précaires.

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici