La revue de presse en temps réel

Pour la deuxième fois, un hacker dit avoir piraté le FBI et révèle de nombreuses données au public

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

RT FRANCE
RT FRANCEhttps://francais.rt.com/
Sa première chaîne ayant été lancée en 2005, le réseau RT est maintenant composé de trois chaînes mondiales d'actualités diffusées en anglais, espagnol et arabe, de la chaîne RT America basée dans des studios à Washington, de RT UK basée à Londres et de RT France basée à Paris. Le réseau RT propose également une chaîne documentaire, RT Doc, qui diffuse en anglais et en russe. RT touche aujourd’hui sept cents millions de personnes dans plus de cent pays.

Qualifiant le webmaster du site du FBI de «fainéant», un pirate informatique se revendiquant d’Anonymous a déclaré avoir pénétré dans la base de données du service de renseignement et s’apprête à réitérer l’opération en ciblant des banques.

Le hacker CyberZeist, qui répond aussi au pseudonyme de Le4ky, a récemment indiqué avoir exploité une faille dans le site du service de renseignement intérieur américain pour y soutirer des informations, qu’il a ensuite diffusées sur Pastebin, un site ouvert au public où plusieurs pirates postent des données fuitées.

Publiant une liste de 155 noms reliés à des adresses e-mail et des mots de passe, qu’il présente comme appartenant à des agents du FBI, le cyber-activiste a précisé qu’il était «totalement dévoué au mouvement Anonymous».

CyberZeist a expliqué que son acte avait été facilité par «l’attitude très fainéante» du webmaster du site du FBI, qui utiliserait un système d’exploitation obsolète sorti en 2007. «Merci le webmaster !», a même ironiquement ajouté le hacker dans son message explicatif sur Pastebin.

En 2011, l’activiste avait déjà revendiqué un piratage du FBI au nom de l’organisation Anonymous. Il avait alors assuré avoir volé 250 adresses électroniques et mots de passe, qu’il avait ensuite révélés.

Pour sa prochaine action, CyberZeist a lancé un sondage sur son compte Twitter, demandant aux internautes de voter pour la prochaine cible qu’il devrait pirater. Parmi les options, on retrouve des organismes gouvernementaux, militaires mais aussi des banques. Une majorité des 800 votants s’est exprimée en faveur de ce dernier choix.

SourceRT

A LA UNE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X