« Des policiers déguisés en Gilets Jaunes » la presse internationale surprise et inquiète

16
108

LIEN DE LA VIDEO : https://www.dailymotion.com/video/x74czrh

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

16 Commentaires

  1. C’est ce gouverneur militaire Leray qui a interdit aux soldats proches du Bataclan d’entrer pour sauver les otages ; il a donc laissé egorger tranquillement pendant des heures les otages; il a même refusé de donner leurs armes au policier courageux qui est entré tout seul !
    Le dit la commission d’enquête de l’assEmblée nazionale !!!
    Merci monsieur Leray pour votre lâcheté !!

  2. ça change du traitement journalistique Français ! Merci ! Pour voir la réalité de ce qu’il se passe en France regardez les media hors de France !

  3. Oui tu peux sortir, la frontière est ouverte, vas-y, te gêne pas, liberté est le premier mot de notre devise nationale, va, va, fais ce qu’il te plaît, mon biquet …

    • Savez vous qu’en tant de retraité de la fonction publique je ne peux pas m’expatrier sans payer mes impôts en France. Elle est où la liberté de circulation.

      • Cela depend du pays dans lequel vous vous expatries au Portugal vous payez au PORTUGAL EN BELGIQUE VOUS PAYEZ DANS CE PAYS MAIS VOUS NE GAGNEZ CERTE PAS AU CHANGE J Y SUIS EN Italie tout depend de l endroit etc

    • Effectivement… ils sont très critiques sur le mouvement des gilets jaunes né d’une France qui a dé »valorisé l’idée du travail par de multiples distributions d’aides et allocations !
      Lisez cet article: https://www.theguardian.com/world/2019/feb/09/who-really-are-the-gilets-jaunes

      Si vous ne comprenez pas l’anglais voici un extrait des conclusions:
      « Les GJ ont la conviction que la «France périphérique» , c’est à dire les campagnes et les banlieues périphériques, subventionnent le succès insolent des villes. Les amendes pour excès de vitesse, du point de vue rural, ne sont qu’un autre moyen de taxer les poucos ou pecnos – les « yokels » ou les « rednecks ». On pense également que la Basse et la moyenne France est taxée injustement en faveur des riches.

      Les deux croyances sont factuellement fausses. Au contraire, en France les riches subventionnent les services publics des pauvres et classes inférieures. Les zones métropolitaines subventionnent la France périphérique.

      Mais il est vrai que les sources d’énergie et les sources de richesse locales ont disparues de vastes étendues de la France au cours des dernières décennies – comme c’est le cas dans certaines parties de la Grande-Bretagne ou des États-Unis. Tout cela s’ajoute à une conviction existentielle selon laquelle la France périphérique n’est pas seulement laissée pour compte, elle est moquée et trompée par ceux qui vont de l’avant. Je crois que ce ressentiment – le sentiment d’être méprisé, ignoré, méprisé, abandonné ou humilié – explique le mouvement de la veste jaune plus qu’un grief en particulier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici