Accueil INTERNATIONAL Des dizaines d’avions de guerre chinois près de Taïwan, Washington envoie un...

Des dizaines d’avions de guerre chinois près de Taïwan, Washington envoie un avion

0
8

Le 21 juin, 29 avions de guerre chinois ont pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne (ZIDA) de Taïwan, a rapporté le ministère de la Défense de Taïwan sur son compte Twitter.

TROISIÈME OPÉRATION DE CE TYPE DANS LA RÉGION

Les aéronefs étaient composés d’avions de chasse, d’avions de détection et de contrôle, d’avions anti-sous-marins, ainsi que d’avions de ravitaillement en vol, a précisé le ministère taïwanais.


Il s’agissait alors de la troisième opération avec le plus grand nombre d’avions chinois menée depuis le début de l’année. D’ailleurs, l’opération est similaire à celle observée en mai, lorsque la Chine avait alors envoyé dans cette zone 30 avions de guerre.

De son côté, l’armée taïwanaise a fait décoller des avions de combat pour éloigner les appareils chinois, utilisé ses systèmes de missiles de défense aérienne pour surveiller les activités, et émis des alertes radio.

La ZADI n’est pas réellement un espace aérien souverain, qui est défini par le droit international, mais une zone qui englobe un espace plus vaste, qui permet normalement de contrôler et de sécuriser l’espace aérien d’un État. Il n’est donc pas interdit à la Chine de pénétrer dans cette zone.

Pékin maintient de cette façon la pression sur Taïwan en effectuant de fréquents vols d’avions de guerre dans la ZIDA de l’île. Bien que gouvernés séparément depuis plus de 70 ans, Pékin voit Taïwan comme une partie de son propre territoire. Ces derniers mois, les tensions ont été exacerbées depuis que Washington s’est engagé à soutenir l’île en cas d’attaque de la Chine.

WASHINGTON DÉPLOIE UN AVION DE RECONNAISSANCE

Les États-Unis ont effectué un survol du détroit de Taiwan, trois jours après le déploiement d’une trentaine d’avions chinois dans la zone.

Certains observateurs s’attendaient à une réaction américaine après le survol des avions chinois dans la zone d’identification de défense aérienne (ZADI) de Taïwan. Les États-Unis ont déployé, ce 24 juin 2022, un avion de reconnaissance P-8A Poseidon de la marine américaine.

Ce dernier a survolé le détroit de Taïwan, afin de démontrer « l’engagement (du pays) en faveur d’un Indo-Pacifique libre et ouvert », a déclaré le commandement indo-pacifique américain dans un communiqué cité par la chaîne américaine CNN.

« Les États-Unis continueront à voler, naviguer et opérer partout où le droit international le permet, y compris dans le détroit de Taïwan. En opérant dans ce détroit conformément au droit international, (nous) respectons les droits et libertés de navigation de toutes les nations. Le passage de l’avion dans le détroit de Taïwan démontre l’engagement des États-Unis en faveur d’un Indo-Pacifique libre et ouvert », a indiqué le commandement dans son communiqué.

Cette réaction est un moyen pour les responsables américains de démontrer qu’ils protègent le détroit de Taïwan, qui fait partie de la ZADI de Taiwan et des eaux internationales.

Le commandement fait appel au droit international, selon lequel un État peut naviguer et voler au-dessus des eaux qui s’étendent au-delà des limites de la mer territoriale d’un autre État.

La Chine considère que le détroit de Taïwan « n’est pas une eau internationale », mais une zone qui sépare Taïwan de la Chine continentale et relève donc entièrement de sa juridiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.