Invité de l’émission BFM Politique ce dimanche 3 novembre, le député Stéphane Le Foll s’est montré chagriné à l’idée de devoir « trimballer » tous ses tickets de caisse pour justifier ses dépenses, comme c’est désormais la règle…

Ne vous méprenez pas : dans l’idée, Stéphane Le Foll est favorable à la (modeste) refonte récente de l’IRFM, les fameux frais de mandat des parlementaires. « Il était temps de remettre de l’ordre dans tout ça. Certains achetaient des permanences puis les revendaient après… », concède l’ancien ministre de l’Agriculture sur le plateau de BFM Politique, ce dimanche 3 décembre.

Avec ce dépoussiérage des règles, voté dans le cadre de la loi de moralisation, les parlementaires ne pourront bientôt plus débourser leur frais de mandat (quelque 5.730 euros mensuels) à leur guise : dès janvier 2018, ils devront en effet garder les justificatifs de leurs frais en vue de contrôles aléatoires.

« J’ai oublié de prendre le ticket. Qu’est-ce qu’on va me dire ? »

Lire la suite sur Marianne

📖 Le guide utile et pratique pour comprendre la métamonnaie 💰
Bitcoin. La monnaie acéphale
Jacques Favier, Adli Takkal bataille - Cnrs - Format Kindle

Il n'y a pas encore de commentaires