Dépassé par ses propres normes l’Etat va recourir à l’intelligence artificielle pour tenir les normes à jour !

0
494

L’une des manières simples de définir un effondrement c’est de parler d’une simplification très rapide des modes de fonctionnement d’une société devenue trop complexe.

Ici, et dans notre cas, nous étouffons évidemment sous les complexités qui deviennent bien souvent totalement contradictoires. Par exemple la loi pour l’accessibilité vous demande que tous les magazines soient accessibles dans une maison de la presse lorsque vous êtes dans un fauteuil roulant. Dans le même temps une autre loi impose que tous les magazines aux mœurs légers et aux filles dévêtues soient placés hors de portée des enfants… et des jeunes donc en hauteur ! Lorsque vous devez isoler un logement pour qu’il ne soit plus classé G en isolant par l’intérieur par exemple vous ne serez plus interdit à la location, mais si votre isolation fait que vos chambres font désormais moins de 9m² vous ne pourrez pas louer non plus… Vous serez isolés mais à 8.99m² vous n’atteignez plus la norme minimale de 9m² par pièce.

Face à cette complexité qui devient ingérable l’État mise sur l’intelligence artificielle pour tenir les normes à jour !


« La direction de l’information légale et administrative (Dila) veut développer une intelligence artificielle pour aider ses agents à tenir les textes normatifs bien à jour. Une première expérimentation a été menée en 2021 sur les lois, décrets et ordonnances, pour un lancement courant 2023 ».

Sauf que si l’Etat peut recourir à une IA payée par nos impôts pour gérer la complexité qui pourrit la vie de millions de Français chaque jour avec un empilement de règles absurdes, ce ne sera pas votre cas.

Plus grave encore.

Vous voyez bien ici la logique à l’œuvre.

Toujours plus de complexité.

Et pour gérer cette complexité des outils de plus en plus puissants.

En revenir au bon sens et à un objectif de simplification ne leur est même pas venu à l’esprit tant ils sont enfermés dans leur logique technocratique délirante et digne de l’Union soviétique.

Cela permet donc de savoir sans se tromper ce qu’il va se passer.

Un effondrement sous le poids de la complexité elle-même.

Charles SANNAT

Source Acteurs Publics.fr ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.