Dénonciation : les collabos sont déjà au travail

0
4

L’histoire se répète toujours. Car la nature humaine ne change pas.

Après le couvre-feu pas respecté (lire ici)… voici les vaccins.

Ainsi, un médecin à Dijon a immédiatement appelé les flics à son cabinet car il soupçonnait son patient d’avoir en sa possession un document sanitaire “frauduleux” (le quinquagénaire venait pour recevoir sa seconde dose… !) (source Capital).


Les flics ont placé le dangereux terroriste… non pas en “réa” mais en “garde-à-vue”.

Tout est bien qui finit bien car l’homme était innocent de ce terrible crime.

Aucune surprise donc.

A un détail près : les collabos oublient ce qui se passe systématiquement après la libération…

L’épuration.

source:https://covidemence.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.