« De héros pendant les attentats, on est devenu des parias. Pendant le mouvement, mon fils m’a dit: “Papa, je suis un gilet jaune et toi un facho”.»

2
22
Gilets jaunes à paris

«Gilets jaunes»: des policiers témoignent

Alors que le bilan des violences policières est dramatique, des policiers ont accepté de revenir pour Mediapart, sous couvert d’anonymat, sur les opérations auxquelles ils ont participé. L’un parle de « guérilla » et soutient qu’« on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs », un autre estime avoir été « instrumentalisé », un troisième adhère au mouvement tandis qu’un dernier s’inquiète de sa suite.

2 Commentaires

  1. c’est normal ! c’est ce qu’il sont. C’est ce qu’ils méritent. La vérité sort de la bouche des enfants.
    Ceux qui disent on est avec vous en fait, dans la police il y en a des honnêtes, je regrettesi ils y en avait des honnêtes ils démissionneraient, ou bien ouvriraient leur gueule au risque de se faire sanctionner. Qu’i l’a fait ? zéro !
    Maxime nicolle écrit dans son livre que despoliciers lui ont parlé comme ça en ajoutant : « si on n’obéi pas on n’aura pas de promotion » Vous voyez le niveau ! D’une manière générale l’expérience montre que ce sont les plus puissants qui sont les plus lâches !
    Seuls les faibles et les vulnérables font preuve de courage, d’abord il n’ont pas le choix, toute leur vie est comme ça dans la peur et l’insécurité permanente. Et puis le fait est là, les plus puissants et les plus protégés se révèlent les plus paranos et les plus lâches !
    C’est comme dans l’affaire Jean Pierre Petit, la seule scientifique qui a accepté de travailler avec lui Nathalie Debergh est une jeune sans poste universitaire. Par contre des pontes ultra-titrés comme Elbaz et Klein, se sont éffondrés en balbutiement incohérents, avant de lâcher « je ne suis pas autorisé à en parler » Aveu !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.