La revue de presse en temps réel

Coucou les pauvres : Jean-Paul Delevoye a perçu 64.000 euros nets d’un think Tank privé… tout en travaillant au gouvernement

🟡 NOS SOLUTIONS 🟡

Planetes360
Planetes360
Planetes360 est un site d'information qui s'est fixé pour objectif de mettre en lumière les informations laissées dans l'ombre par les grands médias. Notre plateforme collaborative ne met en valeur aucune tendance, personnalité, ou parti politique.

C‘est sa deuxième démission en l’espace de 48h. Le haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye a démissionné ce midi de la présidence du think tank Parallaxe après avoir démissionné hier  de ses fonctions d’administrateur d’un institut de formation des professionnels de l’assurance pensant ainsi éteindre cette première polémique.

Selon les révélations du magazine Capital, Jean-Paul Delevoye conservait jusqu’à ce mardi midi la présidence du think tank Parallaxe, qui lui versait une “gratification” d’un peu plus de 5.300 euros nets par mois, comme il l’a indiqué lui-même dans sa déclaration d’intérêts et d’activités à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, rendue publique le 7 décembre. Il a quitté cette fonctions suite à nos révélations. La deuxième démission en deux jours, puisqu’il avait déjà abandonné son poste au sein du conseil d’administration de l’Institut de formation de la profession de l’assurance (IFPASS) lundi, suite à l’enquête fouillée du Parisien. De quoi s’agit-il ? Le think tank Parallaxe est une émanation du groupe d’enseignement privé IGS, qui regroupe 34 écoles et centres de formation en France

Dans un courrier révélé mardi par BFMTV et dont l’AFP a eu connaissance, l’association anticorruption demande à la Haute autorité d’effectuer un signalement au parquet concernant Jean-Paul Delevoye, pour manquement à son obligation de déclaration. Le Parisien avait révélé que la déclaration d’intérêts du ministre délégué publiée samedi ne mentionnait pas sa fonction d’administrateur de l’Institut de formation de la profession de l’assurance (Ifpass), qu’il occupait depuis 2016.

Morandini

A LA UNE

7 Commentaires

  1. j’ai eu le tort de vouloir travailler en CDD et l’agence pour l’emploi m’a réclamé 400 euros de trop perçu parce que le début de mon CDD commençait 5 jours avant la fin du mois
    impossible d’obtenir des explications mais j’ai du rembourser ce soit disant trop perçu !!

    j’étais coupable de cumuler un chômage avec un CDD même si c’est possible mais moi on ne m’a pas accordée le bénéfice du doute
    j’étais coupable de vouloir profiter du système !!
    il y a vraiment en France deux poids deux mesures – les manants paient et se taisent, les riches volent et continuent de plus belle

  2. Ce sont ces gens la qui font la morale et expliquent que le SMIC est trop bien payé et qu’il ne faut donc pas le revaloriser !
    je dis ces gens la il faut les pendre haut et court en place publique !

  3. ça ne suffis pas ce MONSIEUR DELAVOYE il faut qu’il quitte aussi le gouvernement car c’est un escroc un ripoux un corrompu un voyou et qu’il rende l’argent qu’il as voler ainsi que tout le Gouvernement et Macron doivent demissionner car il mente a tout les français

  4. En plus, il ne devait pas y foutre grand-chose ; plus de 5000 euros pour ça, bonsoir! Quand je pense qu’un smicard, bien plus utile que ces mecs-là à mon sens, perçoit des clopinettes, ça me donne envie de vomir!

  5. Il y en à marre de se faire berner par le monde politique, issue de l’ENA et privé, n’ayant aucune compétence, si ce n’est celle de manipuler le public Français !
    Il serait souhaitable que nous soyons informé par des spécialistes privés, concernant la réalité des secteurs : retraite, social (Sécurité Sociale) etc.

    https://www.youtube.com/watch?v=lFRA_mqB9L0&feature=share&fbclid=IwAR1jrV6gowRzpuiZhaZhNsQhIYnROnMTVP8Ww6sjncMDR5I0uiqjethIx2E

  6. « C’est gênant » a dit Martinez.
    Tu parles.
    Et le retrait du projet du président très occupé à faire “vivre et évaluer l’impact d’un nouveau modèle éducatif articulé autour des valeurs”, on y pense ou non ?

    Les abrutis qui ont voté Macron pour éviter la honte d’un président mis en examen pour des pratiques banales communes à la moitié des députés depuis cinquante ans se retrouvent avec un président de l’assemblée nationale mis en examen pour escroquerie à la mutuelle qu’il dirigeait au profit de sa maitresse, un ex ministre de la justice et un ex ministre de la défense pour dix ans de détournement de fonds européens au profit de leurs partis, un ministre de l’écologie qui goinfre ses amis de homards, et pour finir, un ministre des retraites qui continue de gagner sa vie à l’extérieur en étant au gouvernement…

    c’est gênant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

🔥 LES PLUS POPULAIRES

Censure : découvrez la vidéo que les réseaux sociaux et les médias ne veulent pas que vous voyez !

X