Confessions d’un assassin économique – Nouvelles révélations d’initiés sur la manipulation des économies du monde

1
154

Cette nouvelle édition du best-seller de John Perkins, augmentée de 15 nouveaux chapitres, met à jour l’histoire des assassins économiques qui sont désormais à l’uvre aussi aux États-Unis et en Europe. Ces nouveaux chapitres occupent plus de 100 pages où sont identifiées les assassins économiques d’aujourd’hui et où l’on trouve une chronologie détaillée de leurs activités. L’ex-assassin économique John Perkins fournit de nouveaux détails sur la façon dont lui-même et d’autres agents spéciaux ont escroqué des trillions de dollars à plusieurs pays du monde. Il révèle comment le cancer mortel de l’assassinat économique s’est répandu encore davantage pour devenir le système financier, gouvernemental et sociétal dominant. Cette édition comporte une section entièrement nouvelle où l’on découvre que tous les moyens utilisés – fausse économie, fausses promesses, menaces, pots-de-vin, extorsion, dette, supercheries, coups d’État, assassinats, pouvoir militaire illimité – le sont encore plus aujourd’hui que pendant l’époque couverte par Perkins il y a plus d’une décennie. Il est question des Seychelles, du Honduras, de l’Équateur, de la Libye, de la Turquie, de l’Europe de l’Ouest, du Viêtnam, de la Chine et, étonnamment, des États-Unis, où les nouveaux assassins économiques – des banquiers, des lobbyistes, des dirigeants d’entreprises – « trompent les citoyens et manipulent les représentants gouvernementaux en les amenant à se soumettre à des politiques qui enrichissent les riches et appauvrissent les pauvres ». Remplace EAN 9782896260010.

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

1 COMMENTAIRE

  1. Faut-il s’étonner de la révolte des gilets jaunes avec autant de mafieux dans nos institutions ? Justice et presse complices !
    Partout des planqués trafiquent et abusent. Ils sont la cause de milliers de victimes (tels les 11.000 suicides par an en France). EVA JOLY a dévoilé la corruption dans l’affaire ELF. C’est les trafics typiques des hauts responsables aux ordres d’élus depuis des décennies camouflés par tous les juges et avocats. Le procureur Prêtre de Nice perquisitionné pour sa complicité d’irrégularités dans l’héritage de l’hôtel Négresco.
    Rémy Garnier le contrôleur fiscal du futur ministre du budget Cahuzac, trop efficace il y a 15 ans a pris la porte ! Lui galère pour ses droits et Cahuzac fait de la prison ferme en toute liberté en Guyane.
    Des notaires crapuleux valident des détournements d’héritage. Monique WP dépense 200.000 € en justice pour rien. D’autres pillent les biens de personnes sous tutelles comme les deux chèques de un million d’euros au crédit lyonnais dont l’héritier JFR cherche le destinataire en vain par les tribunaux.
    René Forney victimes de ripoux de Grenoble qui revendaient les fichiers confidentiels détenus par la police est dépossédé après un pot de vin de 80.000 euros versés au notaire de St Egrève validé par la présidente du TGI Edwige Wittrant ! Tous protégés par des magistrats corrompus.
    Des policiers Patrick Cahez, Alain Dévigne… à Grenoble refusent d’obéir aux ordres illégaux, ils sont placardisés puis déclarés fous et radiés
    Une fonctionnaire de Chalon signale des détournements de fonds destinés aux HLM, elle prend la porte de l’administration.
    Un fonctionnaire à Vienne s’inquiète du détournement des indemnisations des sinistres des bâtiments municipaux, il prend la porte et est harcelé par la police locale.
    Des avocats incitent aux accusations de viol, de pédophilie, de violence et versent de l’huile sur le feu pour du fric sur le dos des familles en séparation jusqu’à pousser au suicide ou au crime les adversaires.
    Des huissiers utilisent des faux, des ripoux et leurs truands protégés pour des recouvrements musclés détournés. Un racket de la population.
    Des marchants de biens et les banques récupèrent les biens immobiliers au quart de la valeur devant les enchères truquées des tribunaux. Des saisies aux couples en séparation en laissant les ex propriétaires dans la précarité de prélèvements d’emprunts pour des biens qu’ils n’ont plus.
    M. Pencalet a vu le liquidateur judiciaire d’entreprises en difficultés récupérer ses indemnités de licenciement et a perdu son appartement impayé. Ce mandataire AUBERT a financé la campagne du ministre de la justice Dominique Perben à Chalon.
    Des promoteurs au Luxembourg construisent en France avec un cortège de travailleurs détachés puis nos élus s’étonnent qu’il n’y ait plus de rentrée fiscale qu’ils répercutent sur les plus pauvres. Surpris des méthodes de destructions de la Libye sous Sarkozy ?
    Étrangement ce type de signalements et plaintes auprès des procureurs et devant les juges d’instructions se terminent par des non-lieux (qui profitent aux responsables dans les institutions).
    Les suites sont des représailles des institutions pour la ruine et la marginalisation de ceux qui signalent et même 14 mois en prison pour outrages sans avocat contre René Forney qui sera rejugé le 1 er Février 2019 en Cour d’appel de Lyon
    Trafic-justice en publie des milliers d’exemples de ces dérives institutionnelles qui ont ruiné le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici