Comment continuer à voir Rumble en France ?

0
1369

Encore une fois, l’État français sombre dans le ridicule et la tentative de censure la plus vile.

On apprend que le site de vidéo en lignes Rumble n’affiche plus qu’un petit panneau laconique pour les visiteurs provenant de la France.

C’était une étape sinon prévisible du moins logique après les derniers articles de la presse de grand chemin qui nous expliquaient, il y a quelques jours, à quels points certains sites se vautraient dans le complotisme le plus sale et allaient jusqu’à oser, sans honte, relayer des chaînes d’information russes (quelle horreur), au lieu de les bannir proprement comme il se doit.

On ne pourra s’empêcher de noter au passage que c’est exactement ce qu’une dictature impose : des ordres explicites du pouvoir en place sont exécutés afin de faire taire des voix dissonantes, l’argument de la désinformation n’étant ici qu’un cache-misère d’un pouvoir qui refuse toute contradiction.

Quoi qu’on pense des informations distribuées sur ces plateformes, quand il n’y a ni appel à la haine, ni de discours contrevenant directement aux lois en vigueur (et même les plus discutables comme les lois mémorielles pour n’évoquer que celles-là), il ne peut y avoir de censure organisée par le gouvernement, ce que tentent pourtant de faire actuellement les factotums de la République française En Marche vers le fascisme. Tout ceci est évidemment parfaitement contraire à la fois à la liberté d’expression et aux principes fondateurs des démocraties et des droits de l’Homme, mais on peut raisonnablement en déduire que Macron et son gouvernement s’en contrefoutent de façon détendue.

Cependant, sommée de censurer les médias russes, la plateforme Rumble refuse simplement de sucrer ces contenus comme le gouvernement français lui en intime l’ordre. Elle a pour le moment choisi une solution un peu plus simple et nettement plus visible : elle a désactivé son accès pour les internautes français en attendant probablement d’avoir un avis juridique solide sur l’intimidation gouvernementale actuellement en cours.

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

Au passage on s’amusera de constater que Rumble est toujours aussi accessible… depuis l’Ukraine et la Russie, ce qui ne manque pas de sel.

En attendant un retour à la normale, il semble indispensable de fournir quelques trucs et astuces pour contourner cette mise au ban parfaitement illégitime.

D’une part, il semble que l’utilisation de l’application Rumble (disponible depuis votre téléphone) vous permette de continuer à profiter de ce site.

D’autre part, Rumble bloquant l’accès aux internautes français en se basant sur leur adresse internet (adresse IP), il sera donc nécessaire d’utiliser un mécanisme simple pour accéder à Rumble à partir d’une IP étrangère (belge, suisse ou … ukrainienne par exemple). Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Utiliser un proxy

Vous pouvez par exemple utiliser un “proxy”, c’est-à-dire un site tiers qui servira d’intermédiaire entre vous et Rumble (ou n’importe quel site qui serait censuré par le pouvoir du moment) : si cela fonctionne en principe, beaucoup de ces outils ne sont pas toujours adaptés à la vidéo en flux comme le propose Rumble et offrent une expérience … hésitante de lectures des vidéos présentes sur le site. Cependant, citons Croxy et HideMe qui s’en sortent plutôt pas mal.

Utiliser un VPN dédié

Vous pouvez aussi utiliser un VPN payant : plusieurs offres existent sur le marché (expressVPNNordVPNPrivateInternetAccess, …) à des prix variables. Considérez qu’une quarantaine d’euros par an est un prix moyen, mais on doit pouvoir trouver moins cher et tout à fait décent.

Moyennant cet abonnement mensuel ou un paiement unique pour un usage temporaire, on doit généralement installer un petit logiciel qui va router l’ensemble de votre trafic internet vers des serveurs disponibles dans différents points de la planète, à des adresses étrangères. Pour le site auquel vous accédez (Rumble en l’occurrence), ce sera l’adresse de ce serveur VPN qui sera vue, et non la vôtre. Si ce serveur est choisi hors de France, vous retrouverez Rumble qui fonctionnera à l’identique de ce que vous connaissiez jusqu’à présent. En général, le flux vidéo est lu et transféré sans souci.

Notons que ces VPN offrent souvent des options d’anonymisation de votre trafic, avec parfois une garantie de ne pas conserver de traces (journaux d’activités) de vos connexions et de votre trafic. Cela peut devenir intéressant de disposer d’une telle possibilité par les temps qui courent.

VPN gratuits et intégrés au navigateur

Enfin, vous pouvez utiliser un VPN gratuit comme il s’en trouve intégré directement au sein de certains navigateurs.

C’est le cas sur Brave et c’est au travers de son option “Nouvelle fenêtre de navigation privée avec Tor” que vous pourrez atteindre en cliquant sur le menu général comme ci-dessous :

Alternativement, vous pouvez obtenir le même résultat en appuyant sur les touches Alt, Majuscule et N simultanément. Une nouvelle fenêtre s’ouvre alors dans laquelle vous pouvez saisir directement l’adresse du site que vous désirez ouvrir, comme Rumble par exemple.

Il en va globalement de même sur Opéra, en utilisant leur VPN intégré. En quelques clics, vous pouvez alors retrouver Rumble. Pour cela, il vous suffit d’ouvrir le menu en haut à droite et de choisir “VPN – activer dans les paramètres” :

Une fois un petit avertissement affiché (sur le ralentissement potentiel de votre connexion), vous pouvez activer le VPN en cliquant sur le bouton à droite :

Dès celui-ci enclenché, votre adresse IP n’est plus une adresse en France et vous pouvez recommencer à accéder à Rumble normalement.

Quel que soit le moyen qu’on peut employer, gardons tout de même à l’esprit qu’il n’est absolument pas normal que l’État s’arroge le droit de déterminer ce qui constitue ou non une information et une désinformation. D’une part, cela infantilise le citoyen en le présumant incapable de faire le tri, et d’autre part, cela introduit un tiers de confiance (l’État lui-même) entre chaque individu et les informations dont il peut et veut disposer.

Si l’Histoire enseigne quelque chose, c’est que jamais ceux qui ont brûlé les livres, interdit l’imprimerie ou interdit certaines informations n’ont été du bon côté de l’Humanité.

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici