Combien de temps les Occidentaux accepteront-ils la détérioration économique, l’austérité pour « vaincre l’agression de Poutine »

0
668

par Bruno Bertez.

« La propagande soviétique était relativement simple et facile à repérer et était principalement diffusée via les journaux et les déclarations officielles, tandis qu’en Occident, elle a longtemps été subtilement intégrée non seulement dans les médias d’information, mais aussi dans presque tous les produits culturels consommés en masse.

La propagande occidentale a ses racines dans la publicité, le marketing et les « relations publiques ». PR n’est qu’un mot poli pour la propagande… il a été inventé par Edward Bernays après la Première Guerre mondiale, ce terme a été chargé de connotations négatives.


L’Occident moderne, contrairement à l’Union soviétique, a été construit autour d’une société capitaliste de consommation dans laquelle les citoyens sont soumis dès leur naissance à des manipulations psychologiques de masse sous forme de publicité et de « RP » et conditionnés à accepter cela comme faisant partie intégrante du tissu social.

C’est tellement omniprésent qu’ils ne remarquent même pas que ça se passe. Je me souviens qu’au lycée, mes amis essayaient de me convaincre que les publicités dans les magazines et à la télévision (c’était avant Internet) n’avaient aucun effet sur eux parce qu’ils ne lisaient jamais les publicités et n’y prêtaient aucune attention.

Pour que les messages de propagande soient efficaces, ils doivent être répétés souvent, très souvent, avant d’être inconsciemment acceptés par les masses.

L’ère d’Internet avec ses appareils numériques personnels omniprésents, ses communications instantanées et ses réseaux mondiaux d’information et de divertissement a rendu cela beaucoup, beaucoup plus facile… et a rendu les Occidentaux encore plus sensibles à la manipulation psychologique.

Un exemple extrêmement simplifié : un enfant jouant à la série Call of Duty : Modern Warfare ne se demande pas pourquoi les méchants des jeux sont majoritairement des Arabes et des Russes ou encore pourquoi le monde en dehors des États-Unis/Royaume-Uni est décrit comme bouffon, arriéré et dangereux. »

Oubliez les systèmes d’armes ou la « liberté », c’est l’influence psychologique de masse qui compte et où l’Occident « brille » et n’a pas d’égal. La propagande est plus efficace lorsqu’elle est indirecte et ancrée dans la vie quotidienne.

L’Occident contrôle pratiquement le système mondial des médias d’information et peut facilement diffuser ses virus mentaux dans le monde entier. Mais avec d’autres pays qui lancent leurs propres médias et réseaux d’information, son influence s’amenuise, d’où la panique en occident face à la « désinformation » et à « l’ingérence ».

Je me demande combien de temps les Occidentaux accepteront la ligne « c’est la faute de la Chine et/ou de la Russie » comme une « explication » pour expliquer pourquoi les choses continuent de s’effondrer et pourquoi les dirigeants occidentaux n’assument jamais la responsabilité de leurs ratés mémorables ?

Combien de temps les Occidentaux, en particulier les résidents de l’UE, accepteront-ils la détérioration économique, l’austérité et l’argent injecté en Ukraine pour « vaincre l’agression de Poutine » ?

Y aura-t-il un moment collectif ou assez c’est assez et où le barrage se rompra enfin et ou le filtre de propagande sera reconnu pour ce qu’il est ?

source : Bruno Bertez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.