Christian Gérondeau : Les 12 mensonges du GIEC

1
201

Christian Gérondeau, ingénieur, polytechnicien et auteur de « Les douze mensonges du GIEC » aux éditions l’Artilleur est l’invité d’André Bercoff.

C’est grave… Car c’est sur les conseils de ce GIEC qu’on va nous imposer des quotas carbone, alors que les Chinois pourront augmenter encore leurs quotas (déjà 28%) en COjusqu’en 2030, donc nos économies de CO2 ne SERVENT à rien.

Ces gens sont des menteurs et des malades et ils nous mènent droit à la catastrophe…  Je confirme pour la montée des eaux, j’ai vu des photos de la statue de la Liberté à New York en 1920 et maintenant, et l’eau n’a pas monté.

Écoutez bien Christian Gérondeau, pour ceux qui doute encore, j’espère que ça leur mettra la puce à l’oreille sur le reste…

 

 

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----

source : Crashdebug

Source : reseauinternational

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

1 COMMENTAIRE

  1. Christian Gérondeau critique le GIEC d’une manière pour le moins surprenante lorsqu’on connaît son parcours.
    Nommé en 1972 délégué à la sécurité routière, il n’était pas un expert du domaine mais simplement un jeune commis de l’Etat fraichement diplômé d’écoles d’ingénieurs prestigieuses, choisit par le gouvernement pour gérer le secrétariat du CISR.
    Le CIRS est un organisme français d’État créé afin de définir la politique de sécurité routière en France. Il est présidé par le ministre des transports et comprend tous les ministres concernés et le délégué à la sécurité routière en assure le secrétariat. Le délégué à la sécurité préside le Groupe interministériel permanent de la sécurité routière (GIPSR), qui a pour rôle de préparer les dossiers abordés par le CISR. Il est entouré de conseillers techniques mis à disposition par les ministères directement concernés – des technocrates que Christian Gérondeau qualifie de diplomates pour le GIEC.
    On comprend bien que le CIRS est équivalent à l’assemblée générale du GIEC et le CIPSR au bureau du GIEC à l’échelon onusienne.
    L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) est l’organisme a pour rôle d’assurer la collecte, la mise en forme, l’interprétation et la diffusion des données statistiques nationales et internationales, le suivi des études sur l’insécurité routière, l’évaluation des nouvelles mesures de sécurité prises ou envisagées. L’ONISR effectue un travail similaire aux groupes de travail du GIEC.
    Ainsi, Christian Gérondeau critique l’organisation du GIEC alors qu’il a contribué à la mise en place d’une gouvernance similaire en France en matière de sécurité routière. Le succès de la lutte contre l’insécurité routière atteste de la pertinence et de l’efficacité du dispositif.
    Enfin, son passage a permis à Christian Gérondeau d’acquérir des connaissances qui l’autorisent à passer pour un expert dans le domaine des transports – ce qu’il n’est pas – et à se recaser dans de nombreux organismes après sa courte carrière de délégué à la sécurité routière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici