Ce médecin australien raconte les pressions qu’il a subies et demande pardon pour ne pas avoir signalé les effets indésirables des injections : « Je donnais plus d’importance à mon travail, à ma famille, à ma sécurité et à mes finances qu’à mes patients »

0
6602
ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici