Née en 2007 dans l’euphorie du Grenelle de l’environnement, cette écoredevance kilométrique payée par tous les poids lourds, français comme étrangers, devait financer des modes alternatifs de transport, plus propres et moins consommateurs en énergie. Pourtant, l’écotaxe n’a cessé d’être retardée, en particulier sous la pression des Bonnets Rouges, avant d’être suspendue sine die devant la menace d’un blocage des chauffeurs routiers. Retour sur l’histoire tourmentée de ce fiasco politique et scandale financier à 1,2 milliard d’euros.

Pour voir l’intégralité du reportage, vous devez être membre.



Inscrivez-vous dès maintenant !
Cliquez ici si vous avez perdu votre mot de passe

Il n'y a pas encore de commentaires