Par Brandon Smith – Le 20 octobre 2017 – Source alt-market.com

Dans mon dernier article « Une analyse tactique de l’incident de fusillade de masse de Las Vegas », j’ai souligné la nature précaire du récit dominant et pourquoi l’événement de Vegas en particulier nécessite une enquête indépendante sérieuse sur la possibilité que Stephen Paddock n’ait pas planifié ou exécuté l’événement seul. Ou qu’il n’ait pas planifié ou exécuté l’événement du tout, et que quelqu’un d’autre avec beaucoup plus de connaissances tactiques et d’expérience de tir ait commis les meurtres à l’extérieur de l’Hôtel Mandalay Bay. Étant donné que la chronologie des shérifs du FBI et de Vegas semble changer tous les jours ou presque et que les images de surveillance du Mandalay Bay sont sous contrôle, je pense qu’il est prudent de dire que quelqu’un de plus professionnel, et de non muselé par la bureaucratie, doit être impliqué.

En mettant de côté les incohérences dans le récit officiel, remettre en question les motifs de cette attaque particulière ne nous rapproche pas vraiment d’une solution pratique. Bien sûr, si vous êtes une de ces personnes qui embrasse de manière obsessionnelle la théorie des « acteurs de crise », alors vous pensez probablement que rien n’a besoin d’être résolu car « personne n’est réellement mort ». Je ne suis pas très intéressé par cette théorie impraticable qui rappelle « The Truman Show », ni par les gens qui la promeuvent. Cela me rappelle la théorie du plan de l’hologramme du 11/9 – souvenez-vous, la théorie conçue pour discréditer le mouvement de vérité plus légitime du 11/9 qui incluait des centaines de scientifiques, d’architectes et d’ingénieurs avec de vrais arguments et preuves ? Oui, ces tactiques de désinformation de l’establishment n’ont pas disparues ; elles sont encore utilisées aujourd’hui pour saper les enquêtes honnêtes et rationnelles sur d’autres événements potentiellement faux.

Demandez aux théoriciens de ces « faux événement » TOUTES les preuves concrètes qu’une seule mort était théâtrale et que des milliers de spectateurs et leurs familles font partie de la conspiration, et ces gars-là vous demanderont de leur montrer les cadavres et de prouver que l’événement n’était pas truqué. En d’autres termes, vous devez prouver le négatif, ce qui est bien sûr impossible.

Dites-leur que vous connaissez des amis et des membres de la famille qui ont été blessés lors de l’événement et ils vous traiteront de menteur ou d’« agent » du gouvernement. Montrez-leur de nombreuses photos de cadavres et ils prétendront que les corps sont ceux d’acteurs. Montrez-leur des témoignages de première main de personnes sur le terrain – hé, toutes ces personnes doivent aussi être des acteurs. Demandez-leur de nouveau des preuves et ils essaieront de vous faire porter le fardeau de la preuve, preuve qu’ils nieront encore une fois quand elle sera présentée. C’est un cercle sans fin d’idiotie qui fait passer pour ridicule la recherche alternative.

Si l’établissement cherche à mettre en scène un faux drapeau, pourquoi se donner la peine d’une pièce de Kabuki élaborée, coûteuse et plus difficile à contenir avec de nombreux acteurs qui pourraient ne pas se taire quand ils pourraient simplement tirer sur de vraies personnes avec de vraies balles ?

Allons de l’avant…

Cet article se concentrera sur les tirs très réels (et les attaques similaires) qui ont effectivement eu lieu. Peut-être pas de la façon dont les médias traditionnels et le FBI le prétendent, mais qui se sont déroulés tout de même. Comment pouvons-nous empêcher de telles attaques à l’avenir ? Qu’en est-il des événements sous faux drapeau de type Gladio (l’événement de Vegas a de nombreux marqueurs Gladio) ? Peut-on les arrêter ou est-ce une tâche impossible ?

En ce qui concerne les attaques sous faux drapeau, la solution à long terme serait de neutraliser les personnes qui financent et planifient ces scénarios. Cependant, jusqu’au jour où cela sera accompli, nous aurons besoin de protection à court terme.

Je crois qu’il est en effet possible d’arrêter les futures fusillades de masse et, bien sûr, la solution n’implique PAS de nouvelles mesures de contrôle des armes à feu ou de confiscation. Pourquoi ? Parce que le contrôle des armes ne fait RIEN pour empêcher les fusillades de masse.

Jetez juste un coup d’œil aux attaques de Paris perpétrées par ISIS. La France a adopté des lois strictes sur les armes à feu, conformément à ce que les partisans du contrôle des armes à feu aux États-Unis souhaiteraient voir appliquer. Même les policiers en service en France n’ont pas été autorisés à porter leurs armes de poing hors service après les attentats de Paris en 2015.

Les lois françaises sur les armes à feu n’ont rien fait pour empêcher les terroristes de l’EI de tuer plus de 130 personnes en une seule nuit en utilisant des armes à la diffusion déjà très limitée dans le pays. Tout ce qu’ils ont accompli a consisté à désarmer les citoyens innocents et à en faire des cibles faciles. L’Inde a également certaines des lois les plus strictes sur les armes à feu dans le monde, mais cela n’a rien fait pour empêcher les attentats de Mumbai en 2008 dans lesquels 164 personnes ont été tuées. La Norvège avait des lois très strictes sur les armes à feu en 2011, mais celles-ci ont été facilement contournées par Anders Breivik, qui a assassiné 69 membres d’un camp de jeunes travailleurs sur l’île d’Utoya.

Comme je l’ai noté dans mon précédent article, l’attaque de Las Vegas a été lancée en utilisant des tactiques plus complexes de type tireur d’élite, comme en témoigne le choix du perchoir du tireur ainsi que les calculs de trajectoire de balles à partir d’une position élevée. Je crois que cela a été fait délibérément ; la plupart des tireurs de masse ont tendance à être mal entraînés et à attaquer une foule au hasard à bout portant afin d’obtenir un maximum de pertes dans les plus brefs délais. Cependant, à Las Vegas, et au Nevada en général, la probabilité de rencontrer une personne avec une arme dissimulée est plutôt élevée. Paddock (ou quiconque) n’aurait peut-être pas tenu plus d’une minute avant d’être confronté à plusieurs défenseurs armés de leurs propres armes.

Le tireur de Vegas a été assez intelligent pour éviter une confrontation au sol. Mais comment pouvons-nous faire réfléchir à deux fois les futurs tireurs préparant des attaques à plus longue distance lors d’événements surpeuplés ?

Le gouvernement fédéral et le ministère de la Sécurité intérieure demanderont probablement des mesures de sécurité plus strictes dans les endroits où beaucoup de gens se rassemblent. Je ne serais pas surpris de voir des demandes de sécurité de style TSA dans les rues des grandes zones touristiques et lors de concerts, d’événements sportifs, etc. Scanners corporels et scanners de bagages dans les grands hôtels ? Comptez la dessus. Des lois anti-pistolet très sévères dans les grandes villes, un peu comme les mesures sur les armes dans des endroits comme Washington D.C. ? Ne soyez pas choqué.

Comme mentionné ci-dessus, rien de tout cela n’arrêtera vraiment un tireur de masse ou un terroriste déterminé (et certainement pas un attentat sous faux drapeau), mais sans une solution alternative, les gens effrayés auront  tendance à croire que plus de gouvernement signifie plus de sécurité.

Vegas n’en est pas à ses débuts en matière de crise, mais elle semble avoir oublié comment l’empêcher. Beaucoup d’Américains ignorent qu’en 1992, lors des émeutesRodney King, Las Vegas a dû faire face à ses propres troubles civils avec des millions de dollars de dommages et de nombreux morts. Cela a été à peine signalé à cause de l’habitude de Vegas d’enterrer les histoires qui pourraient tacher son image soignée de destination touristique. Mais, cela a eu lieu.

La partie ouest de Las Vegas est entrée en éruption à la suite du procès Rodney King, y compris avec des tireurs d’élite tirant sur les policiers et les passants, mais Vegas est restée en grande partie intacte. C’était peut-être parce que la sécurité privée des hôtels et des casinos à cette époque avait la réputation d’être plutôt bien armée et vicieuse. De nombreux hôtels avaient leurs propres tireurs sur les toit prêts et en attente. Malgré cela, Vegas a cependant été « pris dans la tourmente » dans les années 1990, mais il faut admettre que sa sécurité ne s’est pas laissé faire.

Aucune mesure fédérale majeure n’a été nécessaire et la sécurité intrusive a été minime. Ce résultat peut-il être retrouvé (sans les effets de foule) ? Oui.

Si les tireurs de masse, les terroristes et les « autres » cherchent à attaquer des événements rassemblant une forte densité de gens en utilisant des tactiques avancées, alors les organisateurs de ces événements devraient employer des groupes de sécurité privés avec une formation tactique et une expérience appropriées. Il y a des milliers d’anciens combattants et de civils bien formés avec les compétences nécessaires pour arrêter un tireur en action, et ils ne sont pas employés là où ils sont le plus capables. Une équipe de deux personnes formées en contre-tireurs positionnés près du concert autour du Mandalay Bay aurait pu abattre le tireur en quelques minutes au lieu de 10 minutes (ou plus), sauvant ainsi des dizaines de vies.

Pour être clair, je ne parle pas d’une sécurité bénévole mal organisée composée de personnes non contrôlées, dirigées par d’autres hommes d’une compétence discutable. Je ne parle pas de gars qui prétendent avoir une formation, mais qui ne sont jamais invités à le prouver avant de se présenter au « concert ». Et je ne parle pas de groupes de sécurité composés d’individus qui se connaissent à peine et n’ont jamais travaillé ensemble, comme nous l’avons vu dans des scénarios comme les émeutes de Berkeley.

Ce dont je parle, c’est l’emploi de professionnels discrets, contrôlés et testés, engagés pour des événements spécifiques dans lesquels de grandes foules seront réunies.

Les fédéraux ne sont pas nécessaires et, dans la plupart des cas, ne sont pas recherchés. Les sociétés de sécurité privées SANS les affiliations fédérales pourraient gérer la protection des sites majeurs sans violations constitutionnelles en plaçant simplement des gens autour de ces événements avec la formation appropriée. La simple présence de ces personnes pourrait même avoir un effet dissuasif sur les attaques futures.

La sécurité devrait également être organisée et gérée indépendamment des sites qu’ils sont chargés de protéger. Comme nous l’avons vu récemment avec le comportement très étrange de l’employé de sécurité du MGM, Jose Campos ; y compris sa disparition juste avant qu’il soit censé donner sa version des événements au Mandalay Bay et sa réapparition soudaine dan l’Ellen show pour donner une interview qui a tourné à la farce sans parler des faits ou confirmer le calendrier. Un garde du corps loué pour l’évènement est plus vulnérable aux manipulations et à un éventuel « coaching » après un événement de crise.

Les amateurs de sensations fortes et le grand public devraient éviter les événements qui refusent de payer pour une sécurité vraiment indépendante et tactiquement qualifiée et qui, à la place, choisissent plutôt des flics à louer, des flics à la retraite et des policiers au noir qui ont besoin d’arrondir leur fin de mois. Il est clair à la lumière de l’attaque de Vegas que ces personnes n’ont pas la capacité d’empêcher un attaquant d’utiliser des stratégies de combat plus avancées. Ils ne sont pas non plus susceptibles d’être honnêtes sur ce qui s’est réellement passé après coup.

En plus de cela, des Américains mieux formés, armés et responsables continuent d’être la meilleure méthode pour désamorcer et dissuader les tireurs actifs. Le fait est que si le public américain ne recherche pas de solutions alternatives et ne prend pas en compte les réalités tactiques, la seule autre option sera l’ingérence du gouvernement à une échelle qui favorisera le totalitarisme au nom de la sécurité. Il est temps pour les Américains de grandir, d’arrêter d’attendre que Big Brother les protège et de commencer à prendre leur sécurité en main.

Brandon Smith

Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

2 commentaires

  • Puis qu’en France vous êtes tellement fier de vos valeurs démocratiques.. Pourriez-vous me dire pour quelle raison vous avez bombardé la Libye (Le pays africain le plus riche. et/ou la population avais le meilleur revenu moyen de toute l'Afrique), pour en faire un pays dévasté, et d'ou sont arrivée des millions d'Africains sur"les côtes européennes.. je me souviens que le jour ou la police sécrète français à tuer Chadafi.. M. Sarkosy e M. Bernard Henryry Lévis avec les représentants de Total sont arrivé à Bengasy en libérateur..! (Le comble de l'hypocrisie). Et pour quelle raison la France a-t-elle décidé de bombarder le peuple Syrie déjà martyrisé par Bachar El Assad..!Encore une Hypocrisie invraisemblable..!