ALERTE ! Le Nombre de Suicides Recensés en 2020 en Espagne est le Plus Élevé de Tous les Temps !

1
59

par Jade.

Personne n’aurait pu le prédire.

En 2020, première année de la « pandémie » du virus de Wuhan, l’Espagne a enregistré près de 4 000 personnes s’ôtant la vie – le nombre le plus élevé enregistré depuis le début des relevés en 1906.

Les cas de suicide ont globalement augmenté de 7,4 % en 2020 par rapport à l’année précédente, pour un total de 3 941 personnes s’ôtant la vie – soit une moyenne de onze personnes par jour et la première cause de mort non naturelle.

Chez les enfants de moins de 15 ans, le taux de suicide a doublé en 2020. Les personnes âgées de plus de 80 ans ont également connu une augmentation de 20 % des suicides pour un total de 548 cas, rapporte le journal espagnol El Mundo.

Répartis par sexe, 2 930 hommes et 1 011 femmes se sont donné la mort en 2020 – c’est la première année de l’histoire où l’Espagne a vu plus de mille femmes se suicider.

Le psychologue clinicien Miguel Guerrero a parlé au journal de l’effet de la « pandémie de coronavirus » et des lockdowns et dommages économiques associés sur les gens en Espagne, en disant que « la « pandémie » a affecté les facteurs de risque que nous connaissions déjà et a menacé les facteurs de protection, tels que la cohésion sociale. »

Guerrero a ajouté que le gouvernement devrait approuver immédiatement les politiques de prévention, affirmant : « Le Covid est une tempête que nous avons tous traversée, mais certains sur un yacht et d’autres dans une barque. La « pandémie » n’a pas été démocratique, elle a surtout touché les plus vulnérables. »

Le psychologue clinicien Luis Fernando López a qualifié les données de sérieuses, notamment l’augmentation des suicides chez les enfants.

Il a ajouté que ces données « indiquent qu’il n’est pas vrai que les enfants ont bien géré la « pandémie ». On le dit, mais c’est un mensonge. Nous voyons beaucoup d’automutilation, de troubles émotionnels, de troubles de l’alimentation, de dépendances et d’idées suicidaires, les pensées de mort sont plus fréquentes qu’avant. Je le vois en consultation. »

Plus tôt cette année, une étude britannique a affirmé que près de cinq fois plus d’enfants sont morts par suicide pendant la « pandémie » que ceux qui ont été réellement tués par le coronavirus.

Je ne crois pas qu’il y ait eu un seul responsable qui n’ait pas été averti que l’implosion volontaire de l’ordre social tout entier entraînerait des maladies mentales, des dépendances et des suicides en masse. C’était la chose la plus évidente au monde.

Cela montre une fois de plus que le gouvernement ne se soucie tout simplement pas des gens. Pousser des enfants au suicide afin de protéger des octogénaires de la grippe n’est pas une chose que feraient des personnes qui se soucient des gens.

Via Breitbart :

source:https://www.aubedigitale.com/

Source : reseauinternational

ANNONCE

La Nouvelle Méthode Pour Constituer Votre Patrimoine Anti-Crise Sans Subir l'Inflation

Ce que vous allez découvrir :

Oui, Je Veux De Multiples Solutions Haut Rendement De 5 à 30% par mois !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici