Si à l’époque de Napoléon, une guerre durait en général à peine quelques jours, grâce à la planche à billets utilisée à partir de 1914 par les banquiers français et allemands, la Première Guerre mondiale a duré presque 5 ans envoyant « gratuitement » des millions d’hommes dans les tombes. Et c’est précisément l’usage massif de cette fausse monnaie dès 1914 qui a créé Hitler de toutes pièces le 11 novembre, le « Destin » ou « la providence » se chargeant ensuite de le protéger, en lui permettant d’échapper grâce à « sa voix intérieure » à des balles, à des obus, à des bombes, au total à plus de 43 tentatives d’assassinat, et cela pendant 27 ans ! Mais jamais Hitler n’aurait pu prendre ne serait-ce qu’un semblant de pouvoir sans la seconde planche à billets des banquiers centraux de la République de Weimar, sans l’explosion de Wall Street, et ensuite sans l’aide de la Banque Centrale suisse . Dans ce livre, Pierre Jovanovic aborde un sujet plus tabou encore que la planche à billets grâce à un rapport unique de l’OSS (devenue CIA) jamais publié en français, sur la personnalité hors normes de celui qui allait mettre l’Europe à feu et à sang et déclencher l’Holocauste en entendant « des voix ». Pour la première fois, un livre montre le rôle primordial des banquiers qui ont permis de prolonger de plusieurs années aussi bien la Première guerre que la Seconde Guerre Mondiale, juste par avidité, devenant par ce fait les plus grands criminels de guerre de tous les temps.

📖 Le guide utile et pratique pour comprendre la métamonnaie 💰
Bitcoin. La monnaie acéphale
Jacques Favier, Adli Takkal bataille - Cnrs - Format Kindle

Un commentaire

  • Une Dette i remboursable crée de la misère, et la misère engendre la révolte des peuples contre leurs dirigeants, et au final le sang sera le prix des intérêts jusqu’à l’étape suivante. Effectivement chaque période sombre de l’histoire des peuples, propulse « des hommes du destin », bien souvent au début sous une apparence de sauveurs, mais qui se transforment en grand prêtres pour les holocaustes. Il est vrai que l’histoire humaine, s’écrit d’abord dans le monde immatériel avec de nombreuses années d’avance, voire des siècles et des millénaires, c’est pourquoi les véritables prophètes peuvent les décrire avec une précision remarquables, mais avec les paroles de leur concept environnemental, car étant en grand décalage avec notre présent et notre futur ; c’est à nous de faire la relation des mots, tenant compte en plus des modifications dans le temps du langage.