5G : Amazon va envoyer 3 236 satellites en orbite

0
32

La guerre des étoiles s’amplifie. Après les 42 000 satellites d’Elon Musk, c’est au tour du patron d’Amazon, Jeff Bezos, d’entrer dans la course interstellaire avec le projet Kuiper. Officiellement, l’homme le plus riche du monde veut envoyer 3 236 satellites en orbite basse pour apporter un accès Internet de qualité aux zones non couvertes. En réalité, ce réseau soulève de nombreuses questions éthiques : qui décide et régule la colonisation de l’espace, pour quels usages et territoires, et serait-ce la fin des études astronomiques ?

« We’re off to the races » : la course aux étoiles

Après la bétonisation de nos sols avec ses entrepôts immenses, Amazon veut coloniser l’espace ! Jeudi 30 juillet, le mastodonte américain a déclaré avoir reçu l’aval de la Commission fédérale des communications (FCC) pour lancer le projet Kuiper : une constellation de 3 236 satellites en orbite basse, afin de fournir de l’internet à haut débit partout dans le monde. Coût du projet : 10 milliards de dollars.

« Nous avons entendu tant d’histoires ces derniers temps sur des personnes qui sont incapables de faire leur travail ou de terminer leurs études parce qu’elles n’ont pas d’internet fiable à la maison. Il y a encore trop d’endroits où l’accès au haut débit n’est pas fiable ou n’existe pas du tout. Kuiper va changer cela ». a expliqué Dave Limp, vice-président senior chez Amazon, explique dans un communiqué de presse

Sous ses bonnes intentions, la phrase « We’re off to the races » prononcée juste après indique clairement l’une des vraies motivations d’Amazon : ne pas se laisser distancer par Elon Musk et son projet StarLink qui prévoit le lancement dans l’espace d’une flotte de 12 000 satellites d’ici 2025 et d’une autre de 30 000 au cours des dix années suivantes,


La société SpaceX d’Elon Musk a déjà envoyé 538 satellites de sa constellation Starlink en orbite et propose désormais une première offre de son réseau Internet aux bêta-testeurs américains et canadiens. Amazon est donc à la traîne, pour l’instant.

Lire la suite sur LR&LP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.