🏠Immobilier US : L’épicentre d’une grande Crise à venir ?

0
575

Dans le contexte géopolitique et économique actuel, les observateurs qui guettent les signes d’une prochaine entrée en récession de la première puissance mondiale sont nombreux.

Cette récession américaine se fait attendre, nous vous en parlions ici même déjà, l’année dernière, et il se trouve qu’elle se montre plus difficile à appréhender que prévu.

Malgré un endettement inégalé, par aucun autre pays du monde dans toute l’histoire de l’humanité, malgré l’inflation qui continue de monter après une pause en juillet, malgré la hausse des taux directeurs, malgré une bulle sur les marchés financiers, rien ne paraît rompre le dynamisme américain, pas même un enchaînement de phénomènes climatiques extrêmes[1] ou des tensions commerciales avec l’autre superpuissance, la Chine.

  • 2.3 % avant la pandĂ©mie, – 3,4 pendant, et + 5.7 juste après, on pourrait quasiment dire qu’il ne s’est rien passĂ©.

Mais 2022 est une année exceptionnelle, à bien des égards.

Depuis le 1er janvier, tout a changé, à commencer par l’activité économique des Etats-Unis, qui recule cette fois, à la surprise générale.

Trou d’air dans l’économie américaine ! Enfin, elle ploie sous la conjoncture !

--- 🤯 Le projet fou de Klaus Schwab et comment s’en protéger 🤑🤑  ----

Plusieurs causes sont à l’origine du phénomène, mais est-ce un signe de récession ?

Pour en savoir plus, il y a un autre paramètre à observer, un secteur dont les évolutions ont toujours précédé les crises économiques ou financières majeures aux Etats-Unis : c’est l’immobilier.

Si l’immobilier américain va, tout va, l’immo US, c’est 15 à 18 % du PIB annuel, c’est le canari dans la cage, c’est l’indicateur ultime de la bonne santé de l’Amérique.

Maintenant que la crise est passée, que les taux remontent, et que l’inflation grignote le pouvoir d’achat des américains, l’immobilier devrait naturellement baisser, et pourtant, contre toute attente, les prix continuent de grimper, et la question n’est plus de savoir quand ils vont se stabiliser, mais plutôt comment ?

Atterrissage en douceur ou correction brutale ?

La question est cruciale car si l’immobilier US craque trop vite, la récession sera inévitable, et voilà pourquoi les Etats-Unis sont actuellement le centre de beaucoup de discussions dans les couloirs de la finance.

ANNONCE

100% GRATUIT 👇

----------------------------------------------------------

BONUS : Accédez gratuitement au programme non-censuré “Se Débancariser”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici